•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des services suspendus ou reportés à l'hôpital d'Alma

Le bâtiment de l'Hôpital d'Alma.

L'hôpital d'Alma est considéré comme un milieu en éclosion.

Photo : Rosalie Dumais-Beaulieu

Radio-Canada

En raison de l’éclosion de COVID-19 en cours à l’hôpital d’Alma, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean réorganise ses services.

Les chirurgies non urgentes prévues à l’hôpital d’Alma sont donc reportées.

Mis à part l’hémato-oncologie, où tous les rendez-vous sont maintenus, la plupart des départements réduisent aussi leurs services.

Le Centre des naissances, la pédiatrie et la clinique externe en psychiatrie n’accueilleront dorénavant que les patients dont les dossiers sont jugés prioritaires. Les suivis de grossesse continueront d’être assurés et le département d’obstétrique demeure ouvert à sa clientèle.

En radiologie, seuls les rendez-vous jugés urgents ou semi-urgents seront maintenus.

Les examens qui ne peuvent plus être reportés et les suivis oncologiques ainsi que les échographies de suivis de grossesse sont maintenus, et ce, pour la durée de l’éclosion en cours , peut-on lire dans un communiqué du CIUSSS.

Pour ce qui est des prélèvements et des rendez-vous en clinique externe, la même orientation s’applique au moins jusqu’au 19 octobre.

Les visites au Groupe de médecine familiale (GMF-U) sont limitées et les médecins assureront le suivi auprès de leurs patients à distance.

Les mesures préventives visant l’encadrement des visites ont aussi été rehaussées dans les CHSLD du territoire desservi par l’hôpital d’Alma. L’un de ces centres, Isidore-Gauthier, est le théâtre d’une éclosion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !