•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un aspirant paléontologue de 12 ans fait une découverte excitante près de Drumheller

Un jeune enfant, tuque, gant et veste, tient une petite pelle devant le site d'excavation, typique des Badlands albertaines.

Nathan Hrushkin, 12 ans, assiste à l'excavation du squelette de dinosaure qu'il a lui-même découvert en juillet dans le Canyon Horseshoe.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Radio-Canada

Un squelette de dinosaure de 69 millions d’années découvert par Nathan Hrushkin et son père en juillet a été excavé, jeudi, dans le Canyon Horseshoe, dans le sud de l’Alberta, par l’équipe du Musée Royal Tyrrell de Paléontologie. Les restes fossilisés pourraient s’avérer être ceux d'un chaînon manquant de l’évolution des dinosaures en Alberta.

J’étais sous le choc. Je savais que j’aurais dû être très emballé, mais j’étais plutôt sans voix, décrit le jeune albertain de 12 ans. Nathan Hrushkin se promenait avec son père, Dion, dans l’aire du Canyon Horseshoe protégée par Conservation de la nature Canada lorsqu’ils sont tombés sur des ossements, mis à nu par l’érosion.

La paire a eu le bon réflexe : ils ont envoyé des photos et leurs coordonnées au Musée Royal Tyrrell et, surtout, ils n'ont pas touché aux ossements, les laissant ainsi intacts.

L’identification du spécimen a fait honneur à leur enthousiasme de départ. Il s’agit d’un Hadrosaure juvénile, communément appelé dinosaure à bec de canard, rare de par son âge, 3 ou 4 ans, mais aussi à cause de la provenance du fossile.

Plusieurs hommes et femmes sont debout au-dessus d'une masse de plâtre d'un mètre environ qui contient des os de dinosaure. On voit d'autres gens et un jeep en arrière-plan.

L'équipe du musée Royal Tyrrell a excavé le fossile de dinosaure, jeudi, en les protégeant les os dans une couche de jute et de plâtre.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

C’est une découverte d’une grande importance, relate François Therrien, le conservateur de paléoécologie du musée. La région du Canyon Horseshoe n’est pas connue pour les découvertes de fossiles et la formation rocheuse d'où provient celui-ci témoigne d’une période plutôt méconnue en Alberta, pendant le Crétacé supérieur, explique le paléontologue.

Un homme portant une tuque et des gants tient la reproduction d'un os plus gros que sa tête devant un paysage des Badlands.

Le conservateur de paléoécologie au musée Royal Tyrrell de Drumheller, François Therrien tient une reproduction d'un des os de l'hadrosaure, trouvé par Nathan Hrushkin.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Il s’estime chanceux d’avoir pu déterrer parmi 30 à 50 ossements, une partie du crâne, certes incomplet, qui permettra peut-être d’identifier plus précisément l’espèce.

[Ce fossile a le potentiel de] combler ce manque et de nous donner plus d’information sur l’évolution des dinosaures en Alberta.

François Therrien, conservateur de paléoécologie au Musée Royal Tyrrell

Pas une mince affaire pour Nathan Hrushkin, aux premières loges des travaux d’excavation, qui rêve depuis des années de devenir un jour paléontologue à son tour.

Avec les informations de Nassima Way

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !