•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 nouveaux cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue ce jeudi

Une file d'attente devant l'hôpital de Rouyn-Noranda.

Une fille d'attente devant une clinique de dépistage mobile la semaine dernière (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cotnoir

Radio-Canada

Cinq nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan de l'Abitibi-Témiscamingue ce jeudi.

Il s'agit de la plus forte augmentation de nouveaux cas de la semaine dans la région.

Ces nouveaux cas portent le total à 241 depuis le début de la pandémie. Une quarantaine de cas ont été détectés en Abitibi-Témiscamingue depuis trois semaines.

Plus de 50 cas de COVID-19 ont été enregistrés dans la région au cours des dernier mois.

Plus des deux tiers de ces cas sont toujours actifs, soit 35 cas. Les MRC de Rouyn-Noranda et de la Vallée-de-l'Or sont les plus touchées en ce moment, avec une quinzaine de cas chacune.

La santé publique a aussi révélé que 43 % des cas appartiennent au groupe des 50-69 ans.

On commence à s'approcher de groupes plus vulnérables, de personnes âgées, donc ça nous montre qu'il faut faire attention. Pour les autres groupes d'âge, les nombres de cas sont pas mal également répartis, explique la Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la santé publique.

Par ailleurs, la santé publique a compté un total en 10 cas en lien avec le rassemblement privé problématique annoncé la semaine dernière.

L'Institut national de santé publique du Québec a révélé dans les dernières heures que 13 500 professionnels de la santé avaient été infectés au printemps dans la province.

En Abitibi-Témiscamingue, 30 travailleurs de la santé ont souffert de la COVID-19 lors de la première vague. Parmi ceux-ci, 11 sont des travailleurs qui étaient allés prêter main-forte dans les zones chaudes.

La PDG du CISSS-AT, Caroline Roy, croit que l'on connaît maintenant mieux le virus et que le CISSS est mieux outillé pour protéger ses employés.

Un ensemble de mesures a été mis en place, avec tout un plan concernant la prévention et la maîtrise des infections, le déploiement de formations pour la sensibilisation des employés, le déploiement de champions PCI dans les différents milieux de vie. C'est ce qui est fait aussi actuellement en région avec les RPA et les CHSLD pour s'assurer que l'ensemble des mesures est respecté de façon très rigoureuse, au quotidien, énumère-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !