•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport gratuit sous-utilisé pour se rendre dans les centres de dépistage de la COVID-19

Une affiche d'un centre de dépistage de la COVID-19.

L'Office régional de la santé de Winnipeg offre le transport gratuit pour aller se faire tester.

Photo : Radio-Canada / Fanny Lachance-Paquette

Radio-Canada

Depuis le mois d'avril, l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) offre un service de transport gratuit pour se rendre dans les centres de dépistage pour la COVID-19. Ce service s’adresse aux personnes handicapées ou à faible revenu.

Les défenseurs des personnes handicapées ou à faible revenu affirment qu’elles pourraient bénéficier de ce service si elles en avaient connaissance.

Le directeur du développement d'Inclusion Winnipeg, Scott McFadyen, explique que de nombreuses personnes souffrant de handicaps intellectuels font face à des obstacles pour accéder aux transports et pourraient bénéficier d'un service comme celui offert par l'ORSW par le biais d'Info Santé.

Les personnes handicapées n'ont pas d'argent pour prendre un taxi afin de se faire dépister.

La semaine dernière, Leah Delahaye a attendu près de sept heures à la clinique mobile située à l'angle de l'avenue Portage et de la rue Erin. Pendant l'attente, elle a pris l'autobus pour rentrer chez elle et ensuite revenir à la clinique. Elle affirme qu'elle n'était pas au courant des consignes de la santé publique qui recommandent de ne pas utiliser le transport en commun lorsqu'on est malade.

Je ne voulais vraiment pas prendre l'autobus, mais il faisait froid. Je n'allais pas rester là pendant près de sept heures, dit-elle.

Une jeune femme porte un couvre-visage rose et un chandail rose.

Leah Delahaye est arrivée à la clinique mobile de dépistage de la COVID-19 sur l'avenue Portage une demi-heure avant son ouverture mercredi. Il aura fallu près de sept heures pour que le prélèvement soit fait.

Photo : Radio-Canada / Cameron MacLean

Si elle avait connu l’existence du service, elle l’aurait utilisé.

Beaucoup de jeunes n’ont pas de voiture. Je pense que cela aiderait beaucoup de gens qui ont des difficultés à se rendre au centre de dépistage, explique-t-elle.

Moins de 10 trajets par jour

Il est possible de réserver le service de transport gratuit en appelant Info-Santé. Il est offert aux personnes qui n’ont pas accès à un véhicule, aux personnes à faible revenu ou aux personnes qui ont des symptômes qui les empêcheraient de prendre le transport en commun pour se rendre dans un centre de dépistage.

Selon un porte-parole de l'ORSW, le service offre des trajets pour 10 personnes par jour en moyenne, alors que l'entreprise de transport qui travaille avec l'Office de santé dispose de 15 véhicules.

Les véhicules sont équipés de boucliers qui séparent le chauffeur du client. Ils conduisent les personnes dans l'une des cliniques mobiles de la ville, où elles peuvent attendre dans le véhicule jusqu'à ce qu'au moment du test.

Aucune publicité n'a été faite au sujet de ce service, dit le porte-parole de l'ORSW dans un courriel, mais le public a depuis longtemps été invité, par le site web de la province, à contacter Info-Santé s'il a besoin d'aide pour accéder à un transport sûr pour les tests.

Meaghan Erbus, de l'organisme Moisson Winnipeg, pense que la demande pour le service est probablement plus importante que son utilisation. Elle croit que beaucoup de gens pourraient bénéficier de ce service.

Les personnes qui vont passer un test pour la COVID-19 sont stigmatisées. Je pense que ce service éliminerait une partie de cette stigmatisation , estime Mme Erbus.

Tests sur rendez-vous

Mardi, la province a annoncé que des mesures sont prévues afin d'améliorer l'accès aux centres de dépistage et réduire les temps d'attente. Un système de réservation de rendez-vous en ligne ou par téléphone devrait être mis en place au cours des prochaines semaines.

D'autres discussions avec Doctors Manitoba, un organisme qui représente plus de 3000 médecins au Manitoba, sont en cours afin de permettre aux médecins d'effectuer des tests de la COVID-19 dans des cliniques en dehors des heures d'ouverture.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !