•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les montagnes de Pluton sont recouvertes de neige riche en méthane

La planète naine Pluton.

La planète naine Pluton telle que photographiée par la sonde New Horizons.

Photo : NASA

Radio-Canada

Les surfaces brillantes observées dans la région équatoriale de Cthulhu, sur Pluton, sont pour la plupart constituées de neige riche en méthane, affirme une équipe franco-américaine d’astrophysiciens.

Image montrant la chaîne de montagnes Pigafetta Montes sur Pluton.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette image montre la chaîne de montagnes Pigafetta Montes sur Pluton; la colorisation à droite indique les concentrations de glace de méthane, les plus fortes concentrations en altitude étant en rouge, et les plus faibles en bleu.

Photo : NASA/JHUAPL/SwRI/NASA’s Ames Research Center/Daniel Rutter

Repères

  • Pluton s’est formée aux confins du système solaire. Avec un diamètre de 2300 km, elle est plus petite que notre Lune et sa masse est 500 fois plus faible que celle de la Terre.
  • En 2006, l’assemblée générale de l’Union astronomique internationale a retiré le statut de planète à Pluton, qui a été placée dans la catégorie des planètes naines avec des astres tels que Cérès, Hauméa, Makémaké et Éris.

La sonde New Horizons de la NASA a découvert en 2015 de spectaculaires montagnes aux sommets couverts de neige sur la planète naine, ressemblant de façon frappante aux massifs terrestres comme ceux des Alpes en Europe.

Comparaison entre la région de Cthulhu près de l’équateur de Pluton et les Alpes sur Terre.

À gauche, la région de Cthulhu près de l’équateur de Pluton, et à droite, les Alpes sur Terre. Deux paysages identiques, créés par des processus très différents.

Photo : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute et Thomas Pesquet/ESA

Un tel paysage n’avait jamais été observé ailleurs que sur Terre dans le système solaire. Mais comment des paysages aussi semblables pouvaient-ils se créer dans des conditions aussi différentes?

Sur notre planète, les températures atmosphériques diminuent avec l’altitude. Ce n’est toutefois pas le cas sur Pluton, puisqu’elles se réchauffent avec l’altitude à cause du rayonnement solaire.

Dans un premier temps, les chercheurs ont déterminé que cette neige des montagnes de Pluton est faite de glace de méthane, un gaz présent sous forme de traces dans l’atmosphère de la planète, un peu comme la vapeur d’eau sur Terre.

Dans un deuxième temps, les scientifiques ont eu recours à un modèle du climat de la planète naine pour déterminer qu’en raison de sa dynamique particulière, l’atmosphère de Pluton est enrichie en méthane gazeux en altitude.

Ainsi, ce n’est qu’au sommet des montagnes suffisamment hautes pour atteindre cette zone enrichie que l’air est assez chargé en méthane pour que ce gaz se condense. Plus bas, l’air demeure trop pauvre en méthane pour que la glace puisse se former, expliquent les chercheurs dans un communiqué émis par le Centre national de la recherche scientifique de France.

En outre, ces nouvelles connaissances pourraient expliquer pourquoi les épais glaciers de méthanes observés ailleurs sur la planète naine sont hérissés d’impressionnantes crêtes escarpées, à la différence des glaciers d’eau terriens qui demeurent plats.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Nature Communications (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !