•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’aventure commence pour deux kayakistes entre Saguenay et Percé

Deux hommes sourient à la caméra près du fjord du Saguenay et de leur kayak.

Ariel Valade et Billy Guénette sont emballés par l'expédition qu'ils entreprennent.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Malgré le mercure qui frôlait le point de congélation jeudi matin à Saguenay, deux jeunes aventuriers ont mis leur kayak à l’eau dans l’espoir de rallier Percé, 700 kilomètres plus loin.

L’excursion d’Ariel Valade et de Billy Guénette, originaires d’Amqui et de Boisbriand, devrait s’échelonner jusqu’au début novembre. Ils sont accompagnés par deux amis pour la moitié du trajet.

Les kayakistes se préparent.

Les kayakistes ont eu droit à un ciel flamboyant pour amorcer leur périple.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Leur départ a eu lieu à l’Anse-à-Benjamin, dans l’arrondissement de La Baie, vers 8 h. La scène était spectaculaire, avec un ciel presque complètement rose pour agrémenter leurs premiers coups de pagaie.

Leur première destination est L’Anse-Saint-Jean. Ils s’attendent à ce que le vent soit leur principal ennemi, en plus du froid. Ils comptent par la suite se rendre jusqu’aux Escoumins, puis traverser le fleuve et longer le Bas-Saint-Laurent et la péninsule gaspésienne.

Des hommes s'apprêtent à mettre un kayak à l'eau.

Les deux aventuriers seront accompagnés par deux amis pour la moitié de l'expédition.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Quatre kayaks sur l'eau.

Les aventuriers estiment que le vent sera leur principal adversaire sur l'eau.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Beaucoup de préparation

Les deux comparses dans la vingtaine ont amené avec eux beaucoup de nourriture, assez pour une quinzaine de jours d’expédition. Ils devraient être ravitaillés près de Matane.

Deux boîtes remplies de nourriture.

Les kayakistes transporteront eux-mêmes la nourriture qu'ils consommeront pendant l'expédition.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Ils ont l’intention de faire une trentaine de kilomètres par jour si les conditions météorologiques le permettent.

Ils transportent avec eux une balise GPS qui permettra à leurs proches et leurs amis de suivre leur progression sur la rivière Saguenay et le fleuve Saint-Laurent. Une page Facebook, Kayak 2020, sera aussi mise à jour régulièrement.

D'après les informations de Philippe L'Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !