•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup d’envoi pour la 29e Rencontre d’automne du ROSEQ, complètement virtuelle

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Deux artistes chantent sur scène.

Depuis la parution de leur mini album Plant Neige en 2019, la formation Plan Neige n’a pas eu la chance de présenter leurs chansons sur scène.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

Pandémie oblige, le Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est du Québec (ROSEQ) n’a pas eu d’autre choix que de transformer sa 29e Rencontre d’automne. L'événement, qui se déroule du 14 au 16 octobre, se tient de façon entièrement virtuelle, de manière à respecter la sécurité et les consignes gouvernementales.

Les séances Clins d’œil et de réseautage se déroulent sur une plateforme en ligne. Des discussions sur les programmations à venir et des formations destinées aux artisans sont aussi offertes.

Les participants ont d'ailleurs pu prendre part mercredi à une formation sur l'utilisation des plateformes numériques pour la diffusion des arts vivants. Une formation plus que pertinente dans le contexte actuel, selon Marielle-Dominique Jobin, directrice générale et artistique du Centre des arts de Baie-Comeau.

En temps normal, la Rencontre d’automne réunit quelque 400 participants en offrant une quarantaine de vitrines artistiques, des ateliers et des conférences destinées aux artisans du milieu ainsi qu’une salle qui met en relation une centaine d’exposants.

Ce n’est pas la période la plus joyeuse, mais je pense que tout le monde est déterminé à essayer des choses et à faire en sorte de tirer le meilleur et de voir quelles opportunités on peut avoir durant la pandémie.

Marielle-Dominique Jobin, directrice générale et artistique du Centre des arts de Baie-Comeau.

La Rencontre d’automne permet aussi des rapprochements entre les agents et les diffuseurs, qui peuvent ainsi découvrir de nouveaux artistes. Ces rencontres sont souvent déterminantes dans l’élaboration des tournées du ROSEQ sur le territoire de l’Est-du-Québec pour l’année suivante.

Même si on est séparés par des écrans, l’esprit de communauté est présent. On a le plaisir de se revoir virtuellement et d’échanger, de partager, indique Marielle-Dominique Jobin.

C’est sûr et certain que ce ne sera pas pareil, ajoute pour sa part Alexandre St-Pierre, directeur du Vieux Théâtre de Saint-Fabien. Il souligne cependant que cette façon de faire les choses est un mal nécessaire, étant donné la pandémie.

Photo extérieur du Vieux Théâtre de Saint-Fabien.

Le Vieux-Théâtre de Saint-Fabien fait partie des salles membres du ROSEQ (archives).

Photo : Vieux Théâtre de Saint-Fabien

Il y a un côté qui est plus difficile à palper à travers l’écran au niveau de l’offre des artistes. […] Mais je trouve que le réseau a déployé des outils intéressants et une façon de faire avec une plateforme aussi intéressante, souligne-t-il.

Performances sur scène

Les artisans pourront aussi profiter de vitrines artistiques en ligne qui ont été préenregistrées, soit des extraits de spectacle d’une durée de 20 minutes. Il y aura cependant une prestation par soir diffusée en direct de la salle Desjardins-Telus, à Rimouski.

Deux artistes chantent sur scène.

Plant Neige est un duo formé de Gabriel Dufour-Langlois (guitare, voix et composition) et Clarisse Bériault (écriture et voix) qui a vu le jour à l’automne 2017.

Photo : Radio-Canada / Nadia Ross

C’est la formation rimouskoise Plant Neige qui a eu la chance de casser la glace, mercredi soir, en présentant un spectacle issu de son premier album paru en 2019. Quelque 300 personnes du milieu des spectacles ont pu visionner leur performance.

On mise sur le côté intimiste qui est approprié pour les mesures de distanciation.

Gabriel Dufour Langlois, guitariste de la formation Plant Neige

Et ça nous favorise bien parce qu’on fait de la musique douce!, s’exclame son acolyte, Clarisse Bériault.

La Rencontre d'automne se poursuit jusqu’à vendredi. Cette année, les représentations en ligne sont accessibles uniquement pour les professionnels du milieu.

Avec la collaboration de Nadia Ross

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !