•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion au Séminaire Saint-Joseph : le jeu de la bouteille en cause?

La façade du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières

Le Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières est touché par une éclosion de COVID-19, dont certains cas auraient été contractés en milieu scolaire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une fête à laquelle quelques dizaines de jeunes auraient participé pourrait être à l’origine de l’éclosion au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières.

Selon des informations obtenues par Radio-Canada, plusieurs dizaines de jeunes se seraient réunis le 3 octobre dans le secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières. Parmi eux se trouvait une adolescente asymptomatique, mais porteuse du virus de la COVID-19. Au cours de la soirée, les adolescents auraient joué à la bouteille, et donc, certains d’entre eux se seraient embrassés.

Le CIUSSS MCQ dit ne pas pouvoir confirmer les informations de Radio-Canada, notamment pour éviter de stigmatiser quiconque et aussi, en raison des enquêtes en cours. Les autorités en santé rappellent toutefois l'importance de limiter les contacts sociaux.

Quatre des cinq classes de troisième secondaire sont maintenant en isolement. Tous les élèves devront se placer en quarantaine pour les deux prochaines semaines. Les 15 élèves de la seule classe ouverte et qui n’est pas infectée sont invités à faire un test de dépistage.

Le Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, touché par une éclosion de COVID-19, va demander à ce que tout son personnel et tous ses élèves de troisième secondaire passent un test de dépistage. Une dizaine de nouvelles mesures, dont la suspension des cours d’éducation physique, ont aussi été ajoutées.

La direction de l’école secondaire a par ailleurs indiqué que tous les cours d’éducation physique, les activités parascolaires et les programmes sportifs et compétitifs seront arrêtés au moins jusqu’au 24 octobre. Cette suspension d’activités pourrait être prolongée si Trois-Rivières demeurait en zone rouge au-delà de cette date.

Tous les élèves qui utilisent le transport public devront désormais porter le masque de procédure de type chirurgical en tout temps durant leurs déplacements.

Les contacts entre les groupes-classes sur l’heure du dîner et pendant les pauses seront interdits. Les élèves et le personnel de l'école sont invités à éviter de voir des personnes vulnérables et à reporter les activités non essentielles.

La fermeture de l’école pas envisagée pour l’instant

Ces mesures supplémentaires ont été communiquées mercredi soir aux parents des élèves de l’établissement de niveau secondaire. Elles ont été mises en place sur recommandation de la Direction régionale de la santé publique.

La santé publique a déterminé que certains cas de COVID-19 recensés au sein de la communauté du Séminaire Saint-Joseph auraient été acquis dans le milieu scolaire. Elle considère toutefois que la fermeture de l’école n’est pas requise pour le moment.

Depuis la rentrée scolaire, sept groupes-classes ont dû être placés en isolement. Une quinzaine d’élèves et quatre membres du personnel ont à ce jour été infectés par la COVID-19.

Avec les informations de Maude Montembeault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !