•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une policière perd la vie après la décharge d’un fusil de chasse

L'agente Jennifer Landry, 43 ans, est morte à la suite de la décharge d'un fusil de chasse, alors qu'elle n'était pas en service.

L'agente Jennifer Landry, 43 ans, faisait partie du détachement de Temiskaming Shores de la Police provinciale de l'Ontario.

Photo : Facebook/Charlie Angus

Radio-Canada

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) signale qu'un membre du détachement de Temiskaming Shores est mort à la suite d'un tir de fusil de chasse.

L’agente Jennifer Landry, 43 ans, de Kirkland Lake, travaillait au bureau d'Englehart depuis un peu plus de 2 ans.

Peu après 17 h mardi, la PPO s'est rendue dans une résidence de l’avenue Poplar, à Kirkland Lake. L’agente Landry, qui n'était pas en service à ce moment-là, a subi une blessure grave par balle.

Elle a été transportée par les services médicaux d’urgence du Temiskaming à l’hôpital local, où sa mort a été constatée.

La police dit qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter pour la sécurité publique.

C'est toujours difficile d'apprendre la perte tragique d'une membre de notre communauté, et surtout une première répondante, a confié Casey Owens, conseiller municipal de Kirkland Lake.

Nos pensées vont à sa famille, sa fille, sa mère, et surtout ses collègues ambulanciers et de la PPO qui ont dû intervenir.

Casey Owens, conseiller municipal de Kirkland Lake

Le conseil d'administration de l'Association de la police provinciale de l'Ontario est attristé par la mort tragique de Jennifer Landry, agente du détachement de Temiskaming Shores, selon une publication sur les réseaux sociaux.

Toutes nos condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Jennifer. On se souviendra toujours de ses années de service exceptionnel.

Le conseil d'administration de l'Association de la police provinciale de l'Ontario

Le député de Timmins-Baie James, Charlie Angus, connaissait la policière Landry grâce à son travail avec le Service de police de Nishnawbe Aski dans les communautés de la côte de la baie James.

Sur Facebook, le député a écrit qu’il s’agit d’un jour très triste pour les agents et les communautés desservies par la police de Nishnawbe Aski et la Police provinciale de l'Ontario.

Une policière merveilleuse, Jenn Landry, est décédée. Elle était active dans la communauté. Elle aimait sa famille. C'était une policière dévouée. Elle est morte trop tôt, indique-t-il.

Sur Twitter, le grand chef de la Nation Nishnwabe Aski, Alvin Fiddler, souligne que Jennifer Landry était membre de la Première Nation de Matachewan.

Triste d'apprendre le décès de l'agente Jennifer Landry, écrit-il. Nos cœurs et nos prières vont à sa famille, à ses collègues et à sa communauté. Nous lui sommes reconnaissants pour ses services.

La solliciteure générale de l'Ontario, Sylvia Jones, a également exprimé ses condoléances aux proches et aux collègues de la policière. Sa mort tragique alors qu'elle n'était pas en service est une perte incroyable pour sa communauté.

La police affirme que l'enquête se poursuit et qu'une autopsie est prévue pour le 16 octobre à Sudbury.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !