•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ingénieur et designer de noeuds papillon

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Guylain Nkongolo ajuste le noeud papillon de Kenan Kamanga

Guylain Nkongolo et Kenan Kamanga de Lula Nga

Photo : Denis Chamberland

Pour son mariage, Guylain Nkongolo cherche le noeud papillon parfait, mais rien ne retient son attention. Il décide alors de le confectionner lui-même. Sans le savoir, l'ingénieur de formation de Winnipeg jette les bases de son nouveau projet créatif.

Car lors du mariage, l'accessoire créé de ses mains fait un tabac auprès des invités.

À la suite du succès remporté par ses noeuds papillon, Guylain Nkongolo décide de démarrer une petite entreprise familiale en compagnie de son frère, Eddy Nkongolo, et son nouveau beau-frère, Kenan Kamanga.

Sans formation en couture, l'ingénieur de profession conçoit, coupe et coud les noeuds papillon depuis sa demeure où il peaufine le design de l'accessoire de mode.

Sur une table, un noeud papillon de Lula Nga

Noeud papillon, Lula Nga

Photo : Denis Chamberland

Pour lui, le caractère unique de chaque noeud papillon passe par le choix du matériel, le style et la confection artisanale, mais aussi par les goûts de celui qui le commande.

Certains aiment les motifs avec des fleurs, d'autres préfèrent les petits noeuds papillon aux gros, ça dépend de chaque individu

Guylain Nkongolo, cofondateur de Lula Nga
Coupe à l'aide de ciseau le restant de tissu d'un nœud papillon.

Sans formation au préalable, Guylain Nkongolo s’est mis à fabriquer des nœuds papillon.

Photo : Denis Chamberland

Pour les artisans de la petite entreprise, il va de soi que le noeud papillon est original et plus chic que la cravate.

« Contrairement aux cravates, c'est unique et lors d'événements, sur cinq personnes, quatre vont porter une cravate et un, le noeud papillon. Cette personne-là se démarque et sort du lot. » - affirme Kenan Kamanga.

Et le noeud papillon semble de plus en plus populaire, selon lui. 

« Les gens sont en train de revenir vers le noeud papillon, tout le monde en raffole maintenant », conclut Kenan Kamanga.

Assis près d'une fenêtre dans son salon, le cofondateur de Lula Nga confectionne un nœud papillon.

Installé dans son salon, Guylain Nkongolo, cofondateur de Lula Nga, confectionne un noeud papillon.

Photo : Denis Chamberland

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !