•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de retour en classe pour la plupart des étudiants de l’UQAT cet hiver

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a annoncé que la situation actuelle de ses étudiants et de son personnel se poursuivra pour la session d’hiver 2021, c’est-à-dire que presque toutes les activités de formation ne se dérouleront pas en présentiel.

Le recteur de l’UQAT Denis Martel indique que l’université a pris cette décision étant donné la situation actuelle de la pandémie et l’incertitude entourant les mesures sanitaires dans les prochains mois.

Ce n’est jamais un choix facile de prendre ce genre de décision là, mais c'est clair que la responsabilité que l'on a et le souhait que l’on a, c’est d’assurer la sécurité de nos étudiants et de notre personnel.

D’autres universités ont fait des annonces allant dans le même sens au cours des dernières semaines, comme l’Université du Québec en Outaouais, l’Université du Québec à Montréal et l’Université de Montréal.

Comme cette session-ci à l’UQAT, quelques séances pourront avoir lieu en présentiel, certains examens ou certaines formations pratiques.

Denis Martel reconnaît que ce type de formation ne convient pas à tout le monde. On est conscient que pour certains individus, c’est plus difficile. De façon paradoxale, pour d’autres étudiants, c’est plus facile. Certains préfèrent la formation à distance à la formation en présentiel. Donc, il faut voir l’ensemble du portrait et pas juste un côté.

Il ajoute que des mesures ont été mises en place pour soutenir les étudiants et le personnel. Des outils ont été développés au cours des derniers mois et qui ont été améliorés dans les dernières semaines qui sont accessibles à tous les enseignants, professeurs, chargés de cours et aussi aux étudiants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !