•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto étend son aide aux entreprises pour faciliter les ventes en ligne

Un comptoir de restaurant, sur lequel un petit écriteau indique que les employés de Uber et Door Dash doivent prendre les commandes ici.

Lors de la première phase du partenariat avec Ritual, 1211 entreprises locales se sont inscrites à la plateforme de vente en ligne (photo d'archives).

Photo : Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

La Ville de Toronto prolonge son partenariat avec la plateforme Ritual ONE afin de permettre à des compagnies torontoises de bénéficier d’un service de collecte et de livraison sans commission.

La prolongation de l'entente, annoncée sous la forme de l’initiative Open for Business, mercredi, se veut le résultat d’un partenariat entre Toronto, l’application pour téléphone intelligent Ritual et le service de livraison DoorDash.

Grâce à cette entente, les entreprises locales auront accès gratuitement à une plateforme numérique de commande et de livraison sans commission, et ce, jusqu'à la fin de cette année.

Par ailleurs, toute entreprise qui fera une commande de livraison d'ici le 31 décembre bénéficiera de cette plateforme gratuitement tout au long de l'année 2021.

Nous nous efforçons de forger des partenariats comme celui-ci pour aider les entreprises torontoises à se remettre de cette pandémie et à se reconstruire, plus fortes qu'auparavant, souligne le maire de Toronto, John Tory, dans un communiqué.

John Tory devant un podium.

Le maire de Toronto, John Tory (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada / Rozenn Nicolle

La plateforme Ritual ONE a initialement vu le jour au printemps dernier, et plus de 1211 entreprises s'y étaient déjà inscrites.

Les compagnies qui opteront pour cette plateforme auront accès au service de livraison DoorDash Drive, incluant deux semaines de livraison gratuite, du 26 octobre au 8 novembre.

Les tarifs fixes d’utilisation seront également supprimés pour les clients et les entreprises afin d'encourager les Torontois à commander directement auprès de leurs commerçants locaux.

Il est maintenant plus que jamais essentiel pour les entreprises d'entrer en contact avec leurs clients en ligne, explique le maire adjoint de Toronto et président du Comité de développement économique et communautaire, Michael Thompson.

Les salles à manger des restaurants des régions de Toronto, Peel et Ottawa sont par ailleurs fermées jusqu'au 7 novembre alors que ces trois zones chaudes sont entrées dans une phase de reconfinement partiel la semaine dernière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !