•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Huit nouveaux cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick le 14 octobre 2020.

La Santé publique a signalé huit nouveaux cas de COVID-19 mercredi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick enregistre huit nouveaux cas de COVID-19 mercredi. Six de ces cas sont liés à l'éclosion régionale du Restigouche et deux d'entre eux, à l'éclosion qui s'est déclarée au Manoir Notre-Dame, à Moncton.

La recherche de contacts a permis au gouvernement de déterminer que la source de l’éclosion à Moncton est liée à un voyage.

Impossible par contre de savoir si le patient zéro de cette éclosion avait bénéficié d'une exemption d'isolement ou non. Pour des raisons de confidentialité, je ne peux pas vous fournir d'autres informations à ce sujet, explique la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell.

12 000 personnes traversent nos frontières chaque jour, rappelle-t-elle.

Dans le Restigouche, la recherche de contacts se poursuit et la source de l’éclosion fait toujours l’objet d’une enquête. Les résultats préliminaires sont toutefois encourageants, puisque tous les cas sont reliés, précise la Dre Russell.

À l'heure actuelle, 150 et 320 personnes sont en isolement préventif dans la région de Moncton et du Restigouche, respectivement.

Être à l'écoute de ses symptômes

La médecin hygiéniste en chef a pris un moment lors de la conférence de presse mercredi pour insister sur l'importance d'être à l'écoute de ses symptômes. Selon les enquêtes du gouvernement, au moins une personne atteinte du virus s'est présentée au travail même si elle ne se sentait pas bien.

Les deux récentes éclosions illustrent bien ce qui se passe lorsque des gens, consciemment ou non, adoptent des comportements qui accélèrent la propagation du virus.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Si on vous a contactés pour vous dire que vous avez été en contact avec un cas confirmé, il est très important de vous auto-isoler et de rester en isolement pendant 14 jours, ajoute-t-elle.

À quand un retour à la phase jaune?

Les régions du Restigouche et du Sud-Est sont actuellement dans la phase orange du plan de rétablissement de la province. Pour envisager un retour à la phase jaune, 28 jours doivent s'écouler après la découverte de nouveaux cas.

La phase rouge pourrait quant à elle être déclenchée si la source ne pouvait être identifiée pour trois cas de la maladie après six jours de recherche de contacts.

Nous pouvons aider les phases orange à retrouver la phase jaune, croit le premier ministre Blaine Higgs. En respectant les consignes de santé publique, nous allons pouvoir aplatir la courbe, et je crois que nous pourrons y arriver rapidement.

À l'heure actuelle, mercredi, 90 personnes sont atteintes de la maladie au Nouveau-Brunswick. Cinq d'entre elles sont hospitalisées, dont une qui se trouve aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !