•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé publique Ottawa recommande de rester à la maison pour l’Halloween

La devanture d'une maison décorée pour l'Halloween.

Les Ottaviens sont invités à fêter l'Halloween en famille cette année.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

Radio-Canada

Tout porte à croire qu'il n'y aura pas de petits monstres ni de sorcières dans les rues de la capitale nationale lors de l'Halloween. La Dre Vera Etches demande aux familles ottaviennes d'être créatives et de célébrer l'Halloween à la maison.

La médecin hygiéniste de Santé publique Ottawa (SPO), Dre Vera Etches, a fait cette recommandation mercredi, alors que le bilan de nouveaux cas d’infection à la COVID-19 continue de s'alourdir dans la région.

Devrions-nous laisser les enfants faire du porte-à-porte ? Je ne le recommande pas. Les gens devraient se limiter à leur maisonnée. Essayez d’être créatifs pour la distribution de bonbons au sein de votre propre foyer. On doit faire cela de façon différente cette année, indique Dre Vera Etches.

Cette recommandation survient alors que la Santé publique du Canada a donné son feu vert pour les célébrations de l’Halloween, à condition de respecter les mesures sanitaires.

Nous savons que c’est plus difficile pour les enfants de se tenir à distance de leur camarade, reconnaît Dre Etches.

Fermetures justifiées

Par ailleurs, la fermeture des bars, restaurants et gyms d’Ottawa imposée par la province de l’Ontario est justifiée même essentielle, dit Dre Vera Etches.

Si certains élus d’Ottawa étaient encore sceptiques, ils ont eu droit à un bilan plutôt inquiétant de la situation, mercredi, de la part de SPO.

La situation ne s’est pas améliorée au cours des 15 derniers jours, elle s’est plutôt détériorée et plus vite que prévue, a souligné la Dre Vera Etches.

La docteure Vera Etches en vidéoconférence.

La médecin hygiéniste de Santé publique Ottawa, Dre Vera Etches en vidéoconférence.

Photo : Radio-Canada

La dernière semaine seulement, plus de 700 nouveaux cas d’infection de COVID-19 ont été rapportés à Ottawa et le nombre d’éclosions a doublé sur le territoire.

La Ville d’Ottawa a maintenant le taux le plus élevé d’infections à la COVID-19 par tranche de 100 000 habitants de tout l’Ontario depuis les deux dernières semaines.

Plus rapidement nous appliquons les mesures restrictives, plus rapidement on peut contrôler la propagation du virus, répète Dre Etches.

Santé publique Ottawa brosse ce portrait de la situation alors qu’elle rapporte 45 nouveaux cas de COVID-19, mercredi. Un chiffre nettement plus bas que ceux des derniers jours. Cela porte à 769, le nombre de cas actifs. Depuis le début de la pandémie, 5707 personnes ont été infectées à Ottawa. De ce chiffre, 4641 personnes sont rétablies. 48 patients sont actuellement hospitalisés, dont 10 sont aux soins intensifs.

Présence du virus dans les eaux usées

D’autres indicateurs laissent présager que la COVID-19 n’est pas prête à s'essouffler à Ottawa, prévient SPO. La présence du virus dans les eaux usées de la ville, notamment.

La pandémie n’est pas en train de ralentir, car quand on regarde les eaux usées d’Ottawa, on remarque qu’il y a encore beaucoup de gens qui n’ont pas encore été dépistés, constate Dre Etches.

Depuis avril, des échantillons des eaux usées de la Ville d’Ottawa sont prélevés et analysés afin d’y détecter la présence du virus. Selon les scientifiques, une proportion importante de personnes atteintes de la COVID-19 excrètent le coronavirus dans leurs selles, parfois plusieurs jours avant l'apparition de leurs symptômes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !