•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Insécurité alimentaire : un coup de pouce pour des organismes de l'Outaouais

Une variété de produits alimentaires dans un réfrigérateur commercial.

Des paniers en attente de distribution dans une banque alimentaire (archives).

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Bouillon

Radio-Canada

Des banques alimentaires et organismes de l'Outaouais se partagent 164 000 $ afin de lutter contre l'insécurité alimentaire en ces temps de pandémie.

Cette contribution du gouvernement fédéral sert à aider les organismes à contrer les conséquences sociales, économiques et sanitaires de la pandémie de COVID-19, peut-on lire dans un communiqué envoyé par les députés fédéraux de la région Greg Fergus et William Amos.

Avec la pandémie, plusieurs organismes sont en manque de bénévoles et doivent faire des pieds et des mains pour recruter du personnel et poursuivre leurs opérations. Les fonds devraient aider ces organismes à combler le manque de personnel.

L'achat et la distribution d'aliments ainsi que de matériel de protection font aussi partie des priorités des organismes de la région.

Répartition des fonds

  • La Manne de l'île : 8000 $
  • Regroupement des cuisines collectives de Gatineau : 47 000 $
  • Centre alimentaire Aylmer : 15 000 $
  • Table de concertation sur la faim et le développement social en Outaouais : 20 000 $
  • Aux goûts du Jour (Les Oeuvres de charité) : 6000 $
  • Table de développement social du Pontiac : 1200 $
  • Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau : 9600 $
  • Le Grenier des Collines : 48 800 $
  • La Maison des Collines : 8400 $

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !