•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stevie Wonder sort deux nouvelles chansons

L'artiste chante au piano.

« Le changement, c’est maintenant. On ne peut pas laisser [notre sort] entre les mains du destin », a dit Stevie Wonder mardi, lors de la sortie de ses deux nouvelles chansons.

Photo : YouTube/Chaîne Global Citizen

Radio-Canada

Le chanteur Stevie Wonder a fait paraître mardi deux nouvelles chansons afin d’inspirer un vent de changement.

La sortie de Where Is Our Love Song et Can’t Put It in the Hands of Fate constitue une rupture dans la carrière de l’artiste, puisque ces deux créations marquent son départ de Motown Records, entreprise avec laquelle il était associé depuis plusieurs décennies. Les deux chansons sont distribuées par Republic Records, qui appartient à Universal Music Group.

Le changement, c’est maintenant. On ne peut pas laisser [notre sort] entre les mains du destin. Personne n’a le temps d’attendre, a dit Stevie Wonder mardi à propos de sa chanson Can’t Put It In the Hands of Fate, où il est accompagné des rappeuses Rapsody et Chika ainsi que des rappeurs Busta Rhymes et Cordae.

Le chanteur avait fait paraître il y a deux semaines une vidéo sur YouTube intitulée The Universe Is Watching Us: Stevie Wonder in His Feelings, dans laquelle il abordait le racisme systémique aux États-Unis et le mouvement Black Lives Matter. Vous dites en avoir assez des revendications et des manifestations. Je dis qu’il vous en faudra encore un peu plus pour faire des changements, avait-il alors soutenu.

L’argent récolté grâce à la vente de Where Is Our Love Song ira à l’organisation Feeding America, un réseau de banques alimentaires aux États-Unis.

Les deux nouveautés constituent les premières parutions musicales de l’artiste depuis quatre ans.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !