•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ex-détenus et ex-gardiens de la prison Winter recherchés

La vieille prison de la rue Winter à Sherbrooke

La vieille prison de la rue Winter à Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Annie Corriveau

Radio-Canada

Le Musée d'histoire de Sherbrooke lance un appel à tous pour retrouver des témoins ayant fréquenté la prison Winter qui a fermé ses portes en 1990.

Le musée souhaite notamment recueillir des témoignages d'anciens gardiens et d'anciens détenus, ainsi que de leur famille afin de raconter quel était le quotidien dans cette prison.  

On est beaucoup dans les registres et les archives officielles et ce qu'on aimerait avoir, c'est le volet humain avec les gens qui ont fréquenté la prison Winter.

David Lacoste, directeur général au Musée d'histoire de Sherbrooke

Cette initiative s'inscrit dans une démarche de revitalisation de l'ancienne prison qui a plus de 150 ans d'histoire. Un financement de 3 millions de dollars a déjà été octroyé pour concrétiser ce projet. Au terme de ces travaux, le musée souhaite rouvrir la prison afin d'accueillir le public dans le cadre de visites historiques. 

Les témoignages recueillis permettront ainsi aux visiteurs de mieux comprendre comment vivaient les détenus à l'époque.  

Ces témoignages, qui seront consignés, enregistrés ou filmés selon l’aisance de l’intervenant, sont complémentaires aux recherches en cours et, surtout, elles bonifieront les visites à venir, souligne Yanick Laverdière, chargé de projet à la recherche sur la prison Winter. 

La Ville de Sherbrooke, Destination Sherbrooke et différents partenaires privés se sont engagés financièrement dans le projet. Une subvention du Chantier de l’économie sociale a également été octroyée pour effectuer la recherche. 

En parallèle, David Lacoste indique que les discussions se poursuivent avec le ministère de la Culture afin de remettre en état le bâtiment qui a besoin d'importants travaux.

Avec les informations d'Anik Moulin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !