•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un X non genré maintenant possible sur les permis de conduire manitobains

Une jeune femme tient dans ses mains son permis de conduire.

Les Manitobains ont la possibilité d'afficher le genre qu'ils souhaitent sur leur permis de conduire et leur carte d'identité.

Photo : Société d'assurance publique du Manitoba

Radio-Canada

Au Manitoba, on peut maintenant afficher un X comme identifiant du genre sur le permis de conduire et la carte d'identité.

Le Manitoba rejoint la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard, qui ont été les premières provinces canadiennes à offrir la possibilité de ne pas afficher de marqueur de genre sur le permis de conduire et les cartes d'identité. Le X a été largement adopté par des organisations canadiennes et internationales, a rappelé, mardi, la Société d'assurance publique du Manitoba (MPI).

Les personnes qui le veulent pourront changer sans frais leur permis de conduire ou leur carte d'identité en se rendant dans un centre de service de MPI ou chez un agent d'assurances Autopac, indique l'organisme.

Pour apporter ces changements, la MPI a travaillé avec le Centre du droit d’intérêt public (PILC) qui représentait un groupe de personnes non binaires. Ces dernières avaient déjà consulté la Commission des droits de la personne du Manitoba sur la façon dont le genre est traditionnellement affiché sur les pièces d'identité gouvernementales.

Le PILC a représenté des personnes non binaires inquiètes qui ont fait pression pour ce changement, indique Allison Femske, qui est avocate au PILC.

Il s'agit d'un pas important qui offre le choix aux personnes résidant au Manitoba d'afficher ou non des informations sur leur genre sur leurs pièces d'identité, et lorsqu'elles le font, de s'assurer que les informations affichées sont exactes.

Allison Fenske, avocate au Centre du droit d'intérêt public

En avril dernier, la province annonçait que les Manitobains auraient bientôt la possibilité de choisir une désignation de genre X sur les certificats de naissance et de décès, en réponse à une décision de la Commission de droits de la personne rendue en 2019.

Sam MacKinnon est parmi les cinq personnes qui avaient porté plainte contre le gouvernement du Manitoba au sujet de l’absence d’options pour les personnes non binaires qui doivent s’identifier dans les papiers gouvernementaux.

Une personne vue de côté.

Sam MacKinnon peut maintenant choisir son marqueur de genre de la même façon que peut le faire un homme ou une femme cisgenre.

Photo : Lyzaville Sale/CBC

Sam MacKinnon salue aujourd’hui l’annonce de la MPI, en expliquant que de pouvoir afficher un marqueur de genre non binaire est aussi une forme de validation.

C'est vraiment formidable de faire enfin ce changement et d’offrir ce choix aux personnes non binaires, qui ne sont plus forcées à rentrer dans une boîte qui ne leur correspond pas.

Sam MacKinnon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !