•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune gardien de but nord-ontarien devant le filet à Neuilly-sur-Marne

Taylor Dupuis garde les buts devant son filet alors que deux autres joueurs se trouvent à proximité.

Taylor Dupuis a rejoint les Bisons de Neuilly-sur-Marne en France.

Photo : Avec l'autorisation de Taylor Dupuis

Radio-Canada

Taylor Dupuis, 26 ans, est originaire de New Liskeard dans le Nord-Est de l’Ontario. Le gardien de but de 1,88 m, a conclu à la mi-août une entente jusqu’en 2021 avec le club de hockey professionnel français, Les Bisons de Neuilly-sur-Marne.

Installé un peu à l’est de Paris, le club professionnel évolue parmi les 16 équipes de la Division 1 du Championnat de France de hockey sur glace. La Division 1 est le deuxième plus haut niveau en France après la Ligue Magnus.

Taylor Dupuis a joué pour les Wolves de Sudbury à sa première saison en 2012-2013 dans la Ligue de hockey de l’Ontario (LHO), avant de poursuivre avec le Sting de Sarnia. Il a complété sa carrière en sol nord-américain à l’Université Ryerson à Toronto, où il a d’ailleurs obtenu son diplôme.

Les Bisons de Neuilly-sur-Marne

La structure des ligues de hockey est différente en Europe de celle de la Ligue nationale de hockey (LNH). Cette année, les équipes joueront 26 matchs dans le cadre de la saison de la Division 1 (D1).

Mais si la saison officielle de la D1 débute samedi prochain, les Bisons ont déjà gagné un premier match de la Coupe de France, un tournoi parallèle à la saison qui se joue avec des matchs aux trois, quatre semaines.

Taylor Dupuis a protégé le filet durant deux périodes du match qu’ils ont remporté par la marque de 7 à 1 face aux Coqs de Courbevoie. L’Ontarien a effectué neuf arrêts, mais a offert l’unique but aux Coqs.

Gagner notre premier match de Coupe de France ça nous aide mentalement.

Taylor Dupuis, gardien de but, Bisons de Neuilly-sur-Marne

Taylor Dupuis souligne qu’il aime la direction que l'administration des Bisons a prise avec le recrutement. Selon lui, l’équipe qui comportait plusieurs membres âgés de 30 à 35 ans a décidé de rajeunir son banc.

Une occasion à ne pas laisser passer

Le jeune gardien qui a fait ses débuts au hockey sous les couleurs du Témiscaming Shores ne se doutait pas qu’il irait jouer de l’autre côté de l’océan cet automne.

Je ne pensais pas que j’allais jouer cette année, alors j'étais vraiment excité de pouvoir aller jouer dans un autre pays, sur un autre continent.

Taylor Dupuis, gardien de but, Bisons de Neuilly-sur-Marne

Taylor envisage cette expérience comme une chance à saisir. Il compte aussi profiter de ce passage dans le pays de Molière pour améliorer sa maîtrise de la langue française.

S’adapter au style européen

Taylor Dupuis, comme tous les joueurs nord-américains, a dû s’adapter au style de jeu européen, avec, en premier lieu, la taille olympique des patinoires.

Les joueurs utilisent la taille de la glace à leur avantage. Le patinage est intense.

Taylor Dupuis, gardien de but, Bisons de Neuilly-sur-Marne
Le joueur Dominic Jalbert attend la rondelle pendant un match de l'Hormani d'Anglet

Plusieurs Canadiens vont jouer au hockey en France, comme le défenseur gatinois Dominic Jalbert, dans l'uniforme de l'Hormani d'Anglet, dans la Ligue Magnus, en France (archives).

Photo : Facebook - Dominic Jalbert / JML Photos

Le gardien de but remarque aussi que les stratégies sont différentes de ce qu’il a connu auparavant et que les adversaires, tout comme ses coéquipiers, n’occupent pas l’espace de la glace de la même façon.

Sa forme physique

Bloqué par une blessure et la pandémie, Taylor n’a joué que deux matchs durant la dernière saison. Toutefois, grâce à un entraînement hors glace assidu, il se considère en pleine forme pour affronter la Division 1 française.

Il aborde cette saison avec sérénité, simplement content de pouvoir encore jouer au hockey professionnellement à son âge et en plus, d'avoir un diplôme en poche.

Chaque joueur va avoir sa propre voie. Il faut juste … avoir du plaisir. Les tournois, les hôtels les pratiques... Et tu vas te souvenir de tes coéquipiers pour le reste de ta vie.

Taylor Dupuis, gardien de but, Bisons de Neuilly-sur-Marne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !