•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chloé Breault, encore plus vraie

Chloé Breault pour "Plage des morons", son premier album complet (2020) : elle fixe l'objectif; cheveux droits; chemise jaune; elle se tient devant un mur de fleurs colorées.

Chloé Breault pour « Plage des morons », son premier album complet (2020).

Photo : Annie France Noël

L’auteure-compositrice-interprète a lancé son premier album complet. La plage des morons propose des textes introspectifs sur des mélodies pop, groovy et parfois rock.

Trois ans après la parution de son premier EP Love, qui lui avait ouvert plusieurs portes sur l’industrie musicale acadienne et internationale, la chanteuse est de retour avec un projet encore plus personnel.

Toutes les chansons, je les ai composées en revenant d’une tournée en France. Je n’avais pas eu beaucoup de temps pour composer cette année-là. Je me suis forcée pendant un mois de temps à composer les dix chansons.

Chloé Breault, auteure-compositrice-interprète

Inusité à première vue, le titre de l’album, Plage des morons, est le nom que sa famille a donné à une plage sauvage à Grande-Anse, dans la Péninsule acadienne.

cbpdm1440px72dpi

L'image de la pochette du nouvel album de Chloé Breault intitulé Plage des morons.

Photo : Autre banques d'images / Le Grenier Musique

On va là quand on veut la paix, explique celle qui trouvait que ce titre intrigant englobait bien l’album.

Chloé Breault constate qu’elle a beaucoup évolué au cours des dernières années, ce qui se traduit par des textes plus profonds et matures.

Des textes plus osés

Dès la sortie du premier extrait, P’tits problèmes, on a découvert un côté cynique, parfois exaspéré chez la chanteuse, qui ose maintenant aborder des thèmes plus lourds comme les relations toxiques, ou les blessures de son enfance.

Cet album-là, pour moi, c’est Chloé, c’est moi qui m’ouvre le cœur et qui parle des choses qui se sont passées dans ma vie. C’est vrai.

Chloé Breault, auteure-compositrice-interprète

La pièce Enfant parle des jeunes qui se sentent délaissés ou abandonnés par l’un de leurs parents. Chloé explique qu’elle a hésité longtemps avant d’enregistrer la chanson qu’elle estimait trop personnelle.

Je trouvais ça important de la placer sur l’album pour aller rejoindre ceux qui se sentent seuls des fois [...] c’est sur que ça m’a fait du bien d’écrire cette chanson et de laisser aller certaines croûtes sur le cœur, mais c’était surtout pour aller rejoindre ces enfants-là.

Chloé Breault, auteure-compositrice-interprète

Une musicienne plus assumée

Plage des morons a été enregistré au studio Dollhouse, à Moncton, en pleine pandémie.

Avec la COVID-19, le groupe de musiciens était plus petit qu’on s’attendait, c'est surtout Benoît Morier, mon réalisateur qui a joué les instruments, comme la batterie, la basse et un peu de guitare, en plus de Matt Boudreau aux synthétiseurs, dit Chloé Breault.

Chloé Breault .

Chloé Breault en spectacle.

Photo : Facebook / Chloé Breault / Julie D'Amour-Léger

Si on retrouve le son pop de l’album précédent, l’échange entre les trois musiciens a donné lieu à des sonorités plus rock, que la chanteuse assume pleinement.

J'ai commencé à jouer la basse il y a quelques années et l’album est aussi beaucoup basé là dessus, il y a des chansons qui groovent.

Chloé Breault, auteure-compositrice-interprète

C’est le cas de la pièce Qui gagnera, qui rappelle les années 80.

Une seule chanson anglophone se retrouve sur le disque. Pack it up se distingue par son côté épuré, et authentique.

C’est la seule chanson qu’on a fait en one take. C’est Benoît à la guitare et moi en face de lui avec un micro, et on a invité Sumira Bothé et Emily Kennedy, a venir faire du violoncelle et du violon, dit Chloé Breault.

La moitié de ma parenté est anglophone, explique la chanteuse qui avait envie de présenter cette facette moins connue du public.

Un lancement retardé

Depuis le début de la pandémie, plusieurs artistes se sont tournés vers le web pour présenter leurs nouveaux projets.

C’est devant public que Chloé Breault devait lancer son album, deux fois plutôt qu’une.

Un triple lancement était initialement prévue pour la chanteuse le 16 octobre avec les artistes Matt Boudreau et Émilie Landry.

La région de Moncton a toutefois rétrogradé en phase orange, six jour avant le lancement prévue au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

L’établissement fermé pour une durée de 14 jours, le prolongement ou non de la phase orange déterminera s’il sera possible de faire l'événement un peu plus tard en octobre.

La façade extérieure du Centre des arts et de la culture de Dieppe.

Le Centre des arts et de la culture de Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Lemieux

Chloé Breault devait également présenter un spectacle de lancement le 12 novembre au Centre culturel de Caraquet.

Certains des musiciens qui accompagne la chanteuse demeurent toutefois dans la région du Grand Moncton. Depuis samedi, les citoyens de cette zone sont recommandé de ne pas la transgresser.

Grenier Musique surveillera donc de près les recommandation de Santé publique pour voir en temps et lieu si l’événement en Péninsule acadienne pourra se dérouler.

L’idée de jouer des chansons aussi intimes devant public intimide un peu Chloé Brault en raison de sa nature timide, mais elle a hâte de présenter ses nouvelles pièces qui groovent beaucoup.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !