•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean passe en zone orange

Une carte du Québec, principalement en orange et rouge, selon le niveau d'alerte COVID-19 des différentes régions.

Pratiquement tout le Québec est en alerte orange ou rouge.

Photo :  Gouvernement du Québec

L’augmentation du nombre de cas de coronavirus au cours des derniers jours au Saguenay-Lac-Saint-Jean, comme ailleurs au Québec, incite la Direction de la santé publique à modifier le palier d’alerte, faisant passer la région de la zone jaune à la zone orange.

Un maximum de six personnes est désormais autorisé lors des rassemblements privés à l’intérieur comme à l’extérieur.

Dans les lieux publics, un nombre maximum de 25 personnes est autorisé. Par contre, la limite de 250 personnes dans les salles de spectacle, où les personnes présentes sont assises, est maintenue.

Les restaurants et les bars restent ouverts, mais avec un maximum de six personnes par table. La vente d’alcool doit cesser à 23 h.

Au palier orange, les déplacements interrégionaux sont non recommandés.

Les visites dans les CHSLD sont autorisées seulement à des fins humanitaires et pour les proches aidants.

On veut éviter à tout prix de se retrouver en zone rouge, a affirmé en conférence de presse le directeur de la santé publique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Donald Aubin.

On veut surtout casser la courbe, a-t-il ajouté. Ça entraîne des mesures supplémentaires, mais dès que la courbe va être en pente descendante, l'objectif, c'est de revenir à la couleur antérieure.

Onze nouveaux cas de coronavirus se sont ajoutés dans la région pour les dernières 24 heures. On compte 11 hospitalisations. Actuellement, on retrouve 140 cas actifs et 793 personnes sont en isolement.

Contrôles resserrés au bureau d'Alexis Brunelle-Duceppe

Le passage en zone orange incite le député bloquiste de Lac-Saint-Jean à resserrer les mesures de contrôle à son bureau de circonscription d'Alma. Alexis Brunelle-Duceppe demande aux citoyens de ne plus se présenter au bureau directement, mais de prendre un rendez-vous. Les rencontres virtuelles seront priorisées.

Les activités dans les bureaux mobiles sont mises en pause dès maintenant.

La région était passée du vert au jaune le 1er octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !