•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion à la police de Saguenay : la SQ prête à intervenir

Gros plan d'un écusson de la police de Saguenay.

Jusqu'à maintenant, 18 policiers de Saguenay sont atteints de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

L’éclosion de COVID-19 au Service de police de Saguenay (SPS) continue de prendre de l’ampleur. Le nombre de policiers infectés par le nouveau coronavirus est passé à 18 ce week-end. Au total, 45 agents sont en isolement, soit un policier sur cinq.

La Sûreté du Québec (SQ) a pris l’initiative de préparer un plan de contingence pour venir en renfort au service municipal si la situation s'aggrave encore. Puisque les forces policières de Saguenay sont amputées de 20 % de leur effectif, la SQ a dressé une liste de volontaires qui pourront leur prêter main-forte.

Luc Tardif devant le quartier général de la police de Saguenay.

Luc Tardif est porte-parole pour le Service de police de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Pour le moment, le porte-parole du SPS, Luc Tardif, assure que tous les services aux citoyens sont maintenus malgré l'éclosion.

On est encore en mesure de donner le service, de le faire de bonne façon. On ne voudrait pas donner un service à la population à 50 % et je vous rassure, ce n’est vraiment pas le cas. Mais si la Sûreté du Québec intervient avec nous, ça va être dans certaines modalités. Présentement, ce n’est pas dans les cartons. Si on doit le faire, l'option sera envisagée, explique-t-il.

Mesures exceptionnelles

Selon ce que Radio-Canada a pu apprendre, plusieurs changements ont été apportés aux horaires des policiers de Saguenay pour parvenir à maintenir les activités. En plus du recours aux heures supplémentaires, plusieurs agents qui n’ont pas travaillé dans une voiture de patrouille depuis des années sont appelés à retourner sur le terrain. Cela pose un certain défi technologique puisque les équipements ont changé et qu’ils n’ont pas reçu la formation requise.

Le SPS compte 177 policiers permanents, 43 policiers surnuméraires et 12 cadres.

Les deux premiers cas de COVID-19 ont été confirmés le 4 octobre dernier au Service de police de Saguenay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !