•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un film encore plus près de l’imaginaire de Fred Pellerin

Tout le monde en parle - Entrevue avec Fred Pellerin - Émission du 16 novembre 2014.

Fred Pellerin

Photo : Radio-Canada/Karine Dufour

Éric Langevin

Même si les premiers tours de manivelle se donnaient mardi à Saint-Armand pour porter au grand écran L’arracheuse de temps, de Fred Pellerin, le conteur de Saint-Élie-de-Caxton était interdit de séjour dans le petit village de la Montérégie.

Francis Leclerc [le réalisateur] m’a demandé de lui donner deux jours avant que je puisse aller sur le plateau. Je pense qu’il a besoin de trouver sa méthode de travail avec l’équipe avant, et je comprends ça, mentionnait le conteur en entrevue à Toujours le matin.

D’autant qu’avec les mesures sanitaires, il y a plein de nouveaux rituels à intégrer. Mais le troisième jour, je vais être là!

La trame du film met en scène Fred Pellerin, à 11 ans, alors qu'il se fait raconter l’histoire de L'arracheuse de temps par sa grand-mère. Ce procédé permettra, selon l’auteur, de donner encore plus de liberté et d’imaginaire.

On aura la partie folle du conte. Ce sera plus près de ce que je suis capable d’amener sur scène. Avec cette façon de faire, tout est permis.

Fred Pellerin

Le village parfait

À Saint-Armand, village parfait pour camper l’histoire, selon Fred Pellerin, on tourne actuellement les scènes extérieures. Le village a été maquillé pour se rapprocher de l’époque, située dans un 1927 assez slaque, pour reprendre les mots du conteur.

Comme le petit Fred a 11 ans dans le film et que cette partie-là, avec la grand-mère, se passe en 1988, c’est possible que son imaginaire amène des références de 1988 dans le décor de 1927, explique-t-il.

Un propos actuel

Fred Pellerin a écrit le conte et le spectacle L’arracheuse de temps à la suite du décès de son père, en 2007. L’histoire est une réflexion sur la mort. Un propos qui est des plus actuels dans un contexte de pandémie.

On dirait que les idées sont encore plus d’actualité, s'étonne-t-il. On n’aurait pas pu prévoir ça. Le conte a été écrit en 2007, je travaille au film depuis 2016 et le financement est arrivé il y a quelques mois. C’est étonnant de constater à quel point le propos nous concerne encore autant, sinon plus.

Le tournage s’est amorcé mardi avec, entre autres, les comédiens Pier-Luc Funk, Geneviève Schmidt, Céline Bonnier, Émile Proulx-Cloutier et Marc Messier. Si tout va bien, L’arracheuse de temps devrait prendre l’affiche à la fin de 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !