•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Drame à Wendake : la Commission des droits de la jeunesse ouvre 2 enquêtes

Des peluches ont été déposées au pied d'un arbre en mémoire des deux jeunes victimes.

Des peluches ont été déposées au pied d'un arbre en mémoire des deux jeunes victimes.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) ouvre deux enquêtes entourant la mort de deux enfants à Wendake, près de Québec.

Les garçons de deux et cinq ans ont été retrouvés sans vie dans une résidence de Wendake dans la nuit de samedi à dimanche.

Un homme de 30 ans, Michaël Chicoine, fait face à des accusations de meurtres au second degré.

Radio-Canada a appris qu'au moins trois signalements à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) avaient déjà été effectués avant le drame.

La CDPDJ n'émettra pas plus de commentaires pour le moment, indiquant que le déroulement des enquêtes n'est pas public.

Au terme de l'enquête, la Commission fera des recommandations à la DPJ du CIUSS de la Capitale-Nationale et à toute autre instance concernée, selon les constats.

Lundi, le gouvernement du Québec, en plus d'offrir ses condoléances à la famille et de démontrer sa consternation, a aussi indiqué être en communication avec la Direction de santé publique de la Capitale-Nationale pour en savoir plus.

Pas la première enquête à Québec

Une enquête similaire avait également eu lieu après la mort d'une fillette de 2 ans en avril 2018 à Québec. La Commission avait alors statué que les communications entre la DPJ et le centre d'hébergement où a séjourné la mère de l'enfant étaient déficientes.

La mère de la petite, Audrey Gagnon, a plaidé coupable en mars dernier pour le meurtre au deuxième degré de sa fillette. Elle purge une peine de prison à vie.

De plus, des audiences publiques du Bureau du coroner auront lieu au mois de décembre concernant ce meurtre qui a bouleversé tout le Québec.

Besoin d'aide pour vous ou un proche?

  • Centre de santé et de services sociaux Marie-Paule-Sioui-Vincent (pour la communauté de Wendake) : 418 842-6255
  • Ligne Parents : 1 800 361-5085

Protéger le droit des enfants

Au mois d'août, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse avait communiqué des détails sur une autre enquête concernant la mort d'un enfant au Québec.

La CDPDJ avait alors établi qu'il y avait eu des manquements à toutes les étapes avant la mort d'une fillette à Granby en 2019.

La petite de 7 ans avait été découverte dans un état critique. Elle avait ensuite succombé à ses multiples blessures.

À la fin de son enquête, Suzanne Arpin, vice-présidente de la Commission, avait posé une question marquante : Quand notre système de protection, au-delà des mots, prendra-t-il le parti des enfants et de leurs droits?

À la suite de ce drame, le gouvernement a instauré la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, présidée par Régine Laurent. Le rapport est attendu à la fin du mois de novembre.

Avec les informations de Cathy Senay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !