•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Test de dépistage négatif obligatoire pour entrer en Basse-Côte-Nord

Le quai de Gros-Mécatina à la brunante. Un grand bateau est à quai.

Les personnes entrant en Basse-Côte-Nord devront d'abord démontrer qu'elles n'ont pas la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Bénédicte Filippi

Radio-Canada

Il est maintenant obligatoire d'avoir un résultat négatif lors d'un test de COVID-19 avant de se rendre en Basse-Côte-Nord.

C’est ce qu’a confirmé lundi matin le président-directeur général (PDG) par intérim du CISSS de la Côte-Nord, Claude Lévesque.

M. Lévesque affirme que la mesure, qui était facultative jusqu'à vendredi dernier, est depuis obligatoire. Sa mise en application sera renforcée au cours de la semaine.

Plutôt que de demander aux personnes de subir un test de dépistage en arrivant dans la région, il leur est désormais demandé de démontrer qu’elles n’ont pas la COVID-19 avant d’entrer en Basse-Côte-Nord.

Le PDG du CISSS a également fait une demande pour qu’une obligation du même type s’applique pour se rendre à Schefferville, Matimekush-Lac John, Kawawachikamach et l’île d’Anticosti.

On est dans la démarche de voir comment la région peut continuer à se protéger et maintenir notre offre en services de santé, résume M. Lévesque.

Capture d'écran de Claude Lévesque et du Dr Richard Fachehoun assis pour un point de presse en visioconférence.

Claude Lévesque, président-directeur général par intérim du CISSS de la Côte-Nord

Photo : Capture d'écran

Par ailleurs, le PDG du CISSS est en faveur d’un plus grand contrôle de l’accès au territoire de la Côte-Nord.

Selon lui, un resserrement des contrôles des déplacements entre la Côte-Nord et l’extérieur pourrait permettre à la région de ne pas virer au rouge et de favoriser ainsi un meilleur maintien de l’activité économique et des déplacements de personnes à l’intérieur de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !