•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BIZZ rouvrira en décembre

Des pommes et des cantaloups dans des paniers dans une épicerie

L''ancien magasin d'alimentation BIZZ était situé sur le boulevard Talbot dans l'arrondissement de Chicoutimi. (archives)

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Les premières emplettes pourront être réalisées, dès le début du mois de décembre, dans le nouveau local de l’épicerie BIZZ.

Le magasin rouvrira après un peu plus d’un an après la fermeture, cette fois sous la forme d’une coopérative.

BIZZ déménage sur la rue Racine, dans l’arrondissement de Chicoutimi.

Les travaux de rénovation apportés au local adjacent à l’ancien local du Café Cambio et de la Microbrasserie sur Mars débuteront cette semaine.

L’épicerie sera accessible de la rue Racine et par un accès de l’autogare de Chicoutimi.

L’espace sera consacré à un maximum de produits locaux et fera environ le double de l’ancien local de BIZZ Magasin d'alimentation saine, autrefois situé sur la rue Sainte-Famille.

Financement complet

Le comité à l’origine de la renaissance du commerce BIZZ sous une formule de coopérative a confirmé avoir bouclé l’ensemble du financement pour réaliser les travaux de rénovation et pour assurer l’ouverture du commerce.

Jusqu’à présent, plus de 600 personnes ont souscrit à la campagne de recrutement de membres.

Il y a des avantages qui sont assez plaisants d’être copropriétaires de l’épicerie, de pouvoir siéger sur le CA, de pouvoir choisir la direction que ça va prendre un peu, de pouvoir choisir notre alimentation, ce n’est pas des grandes chaînes américaines qui vont choisir les produits, ça va être nous, les clients, les travailleurs, les producteurs. Ça vaut la peine d’être membre, mentionne la membre du conseil d’administration, Anne Gilbert-Thévard.

Le projet de la coopérative BIZZ sera également en action sur le Web alors qu’un site Internet et une boutique en ligne seront, sous peu, dévoilés.

Le projet de reprise collective devrait permettre d’embaucher une dizaine de personnes au moment de son ouverture. Le conseil d’administration indique qu’une augmentation graduelle des employés est prévue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !