•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un festival « pirate » réussi pour le Rendez-vous des Grandes Gueules

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une affiche pour l'édition pirate du Rendez-vous des Grandes Gueules 2020.

Le Rendez-vous des Grandes Gueules 2020 de Trois-Pistoles s'est déroulée en respectant les règles de la santé publique.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles 2020 aura été marqué par les mesures sanitaires et la pandémie de COVID-19. Les organisateurs estiment tout de même qu'ils ont relevé leur pari.

C'est dimanche que s'est conclu le festival réunissant conteurs, slammeurs et même « menteurs professionnels » à Trois-Pistoles.

Pandémie de COVID-19 oblige, les règles sanitaires ont été scrupuleusement respectées par les organisateurs du Rendez-vous, les forçant à refaire la programmation au complet, explique Gabrielle Ayotte Garneau, directrice générale des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles, qui gère le Rendez-vous des Grandes Gueules.

Les gens étaient au rendez-vous quand même. On voyait qu'ils avaient besoin de culture, de se voir, explique Mme Garneau. Ça leur faisait du bien de voir un spectacle, même si le party finissait pas mal tôt après.

Gabrielle Ayotte Garneau en entrevue.

Gabrielle Ayotte Garneau, directrice générale des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles

Photo : Radio-Canada

Selon elle, le peu de ressources nécessaires pour raconter une bonne histoire a largement contribué à réaliser un évènement en tout respect de la santé publique.

C’est assez facile de maintenir les mesures et de faire ça de manière tout à fait sécuritaire, ajoute-t-elle. On peut quand même faire voyager, amener une ambiance, une magie parce que c’est ça que ça fait un conte : juste avec des mots, on crée tout un univers.

On est vraiment la meilleure forme d’art pour une pandémie!

Gabrielle Ayotte Garneau, directrice générale des Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles

Les conteurs ont notamment été invités à raconter leurs histoires à l'extérieur, près de lieux historiques et « mythiques » de Trois-Pistoles. Des lieux que nous allons réutiliser [dans les années futures], note Mme Garneau.

Ce fut le cas de Paul Bradley, conteur et « menteur professionnel » ayant participé au Concours national de la plus grande menterie, qui a livré un récit près de la fameuse maison hantée de Notre-Dame-des-Neiges.

Paul Bradley lors d'une entrevue.

Le «menteur professionnel» Paul Bradley

Photo : Radio-Canada

Se tenir ensemble, même distanciés, c’est important, note M. Bradley. J’ai conté beaucoup en Zoom, devant des pixels, mais y'a rien de mieux que le conte entre humains, le moment de passation d’une histoire, de l’imaginaire de l’un à l’autre. Ça ne peut pas se reproduire.

Le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles s'est déroulé en deux phases pour cette année toute spéciale : la première, du 9 au 13 septembre, et la seconde, du 8 au 11 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !