•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joe Bocan lance une compilation de ses meilleurs succès

Une femme regarde vers sa droite en souriant.

La chanteuse lançait cette semaine l'album «Est-ce que tu m'aimes encore?», une compilation de ses plus grands succès.

Photo : Page Facebook de Joe Bocan

Radio-Canada

La chanteuse québécoise a lancé vendredi l’album Est-ce que tu m’aimes encore?, une compilation de ses plus grands succès et de nouveaux titres à découvrir, un petit baume sur le coeur après le vide laissé par l’interruption de sa tournée avec Marie Carmen et Marie-Denis Pelletier.

En entrevue avec Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18, Joe Bocan a parlé des motivations derrière ce nouvel album et de son souhait d’aller vers la lumière en cette période trouble.

Avant que la pandémie ne ferme les lumières sur l’industrie du spectacle, la chanteuse savourait le succès de sa tournée à trois, Pour une histoire d’un soir, dans laquelle elle avait entrepris de revisiter, avec Marie Carmen et Marie-Denise Pelletier, les chansons qui ont fait leur marque et occupé le sommet des palmarès au Québec.

C’est d’ailleurs lors de cette tournée avortée prématurément que Joe Bocan a ressenti le besoin de revisiter les meilleurs moments de sa carrière, de ses débuts foudroyants avec son album éponyme en 1988 à son statut d’intouchable de l’industrie.

On faisait les spectacles et tout allait bien, on en a fait huit, mais malheureusement quand ça s’arrête, ça s’arrête, explique-t-elle. Après le spectacle [...] j’allais rencontrer les gens, qui me demandaient s’il y avait un album avec ces chansons-là, et il n’y en avait pas. Le producteur m’a demandé si ça m’intéressait d’en faire un, puisqu’il y avait de la demande.

Des hits et des perles moins connues

Est-ce que tu m’aimes encore? regroupe les plus grands succès de la chanteuse avec quelques perles moins connues, parfois jamais endisquées.

Finir ça là, je l’ai chantée une seule fois à la télé, dit-elle, et j’avais encore en 2020 des demandes pour cette chanson-là [...] Elle [n’était] pas endisquée, mais là, les gens pourront la retrouver et je la fais en spectacle en plus, alors c’est formidable.”

La compilation est également l’occasion de mettre en valeur son album lancé en 2013, La loupe, qui n’a pas nécessairement eu la portée souhaitée par la chanteuse.

Il y a quatre ans, j’ai sorti un album qui s’appelait La loupe, qui n’a malheureusement pas eu toute l’énergie pour se rendre au public, affirme Joe Bocan. C’est un album que j’avais travaillé pendant 10 ans. J’ai écrit sûrement une cinquantaine de chansons pour finir avec seulement celles qui sont sur l’album. On en a mis deux sur cet album-là.

Elle parle ici de la chanson Les désordres, dans laquelle elle a ajouté ses textes sur une musique de Pierre Lapointe, et de Nous aimerons-nous assez?, dont la musique a été écrite par Germain Gauthier, un de ses collaborateurs de longue date.

Garder espoir malgré la tragédie

Questionnée sur le vide laissé par l’interruption de la tournée Pour une histoire d’un soir, Joe Bocan affirme que le bonheur suscité par les premiers spectacles de la tournée persiste, malgré la pandémie.

Ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est que Marie, Marie-Denise et moi, on reste en contact, on s’écrit, on se voit. L’énergie était si belle, si lumineuse et passionnée. On continue de vouloir communiquer ça aux gens. Je pense qu’il y a eu beaucoup de bonheur quand on a fait ces huit spectacles-là, explique-t-elle, la voix remplie d’espoir.

Cette tournée devrait normalement reprendre les 24, 25 et 26 janvier prochains à Montréal, à la Cinquième Salle de la Place des Arts, mais la chanteuse se garde une petite gêne, pour ne pas être déçue si jamais les circonstances n’étaient pas de son côté.

Nous, on est des filles qui ne lâchent pas, affirme-t-elle. On veut être sur scène en 2021 [...], mais je ne crois pas que ça va se faire avant septembre. Pour l’instant, on aime mieux se mettre ça plus loin et être moins déçues.

Joe Bocan espère que d’ici là, son album véhiculera l’espoir qu’elle ressent malgré la tragédie.

C’est dans la lumière et tout le monde ensemble qu’on va réussir à se sortir de ce moment trouble, croit l'artiste. Alors, j’espère que mes chansons vont faire danser les gens. Même si des fois, on est seuls dans notre trois et demi, dansez, riez, amusez-vous, faites des Zoom avec des amis et retrouvons-nous ensemble. C’est ce que je souhaite apporter aux gens avec cet album.

Avec les informations de Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !