•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

20 nouveaux cas de COVID-19 au Nouveau-Brunswick

Dans les régions de Moncton et du Restigouche, il faut porter le masque dans les lieux publics à l'extérieur, dit le gouvernement.

Une passante portant un masque sous la pluie.

Le Nouveau-Brunswick annonce samedi 20 nouveaux cas de COVID-19.

Photo : Reuters / Gleb Garanich

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick annonce samedi la découverte de 20 nouveaux cas de COVID-19. Il s'agit du plus grand nombre de nouveaux cas annoncés en une seule journée depuis le début de la pandémie.

Le Nouveau-Brunswick est frappé par deux récentes éclosions qui se sont déclarées la semaine dernière, l'une dans la région de Moncton, ville la plus peuplée de la province; l'autre dans la région de Campbellton, dans le Restigouche, près de la frontière avec le Québec.

Douze des nouveaux cas annoncés samedi sont dans la région de Moncton, sept dans la région de Campbellton, et un dans la région de Fredericton.

Neuf cas sont liés à la récente éclosion au Manoir Notre-Dame, un foyer de soins situé à Moncton.

Il y avait samedi 57 cas actifs connus de COVID-19 à travers le Nouveau-Brunswick. Trois personnes étaient hospitalisées, dont une aux soins intensifs.

Le masque à l'extérieur pour Moncton et le Restigouche

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, demande aux habitants des zones orange de la province, c'est-à-dire la région de Moncton et la région de Campbellton, de porter un masque à l'extérieur.

Le port du masque est très important. Toutes les personnes du Nouveau-Brunswick doivent porter un masque à l'intérieur des espaces publics, et les résidents dans les zones 1 et 5 doivent porter des masques à l'intérieur et à l'extérieur.

Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef

Le port du masque est obligatoire depuis vendredi dans les lieux publics intérieurs, partout au Nouveau-Brunswick.

La Dre Jennifer Russell, le 6 octobre 2020.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, le 6 octobre 2020.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Il est probable qu'il y ait transmission communautaire du virus au Nouveau-Brunswick, indique la Dre Russell. Nous devons nous préparer à cette éventualité, dit-elle. Les éclosions font toujours l'objet d'enquêtes des autorités de santé publique.

COVID-19 dans deux écoles

Le ministre de l'Éducation, Dominic Cardy, a confirmé samedi un cas de COVID-19 dans une deuxième école du Nouveau-Brunswick.

Il s'agit de l'Académie Notre-Dame, une école primaire à Dalhousie.

Ce cas s'ajoute à celui déjà découvert à l'école secondaire Sugarloaf, à Campbellton. Les élèves de cette école poursuivront l'apprentissage à domicile, une décision qui avait été prise en raison du désaccord frontalier entre le Nouveau-Brunswick et le Québec, avant la découverte d'un cas de COVID-19.

Toutes les autres écoles du Nouveau-Brunswick demeurent ouvertes, précise le ministre Cardy.

Nouvelles règles sur le masque à l'école

Le ministre Cardy a annoncé samedi de nouvelles règles concernant le port du masque dans les écoles pour les régions du Nouveau-Brunswick qui sont en zone orange, c'est-à-dire la région de Moncton et le Restigouche. Elles concernent les élèves, mais aussi les adultes qui travaillent en milieu scolaire.

Dominic Cardy en conférence de presse.

Le ministre de l'Éducation, Dominic Cardy, le 10 octobre 2020.

Photo : CBC / Gary Moore

Tous les élèves de la maternelle à la 8e année doivent maintenant porter un masque pendant toute la journée, sauf lorsqu'ils sont assis à leur pupitre, sont en train de manger ou de boire, ou font de l'activité physique.

Tous les élèves de la 9e à la 12e année doivent maintenant porter le masque en tout temps à l'école, les seules exceptions étant lorsqu'ils mangent, boivent ou font de l'activité physique.

Le masque doit être porté par les élèves lors des pauses et lorsqu'ils sont à l'extérieur sur le terrain de l'école.

Tous les élèves de la maternelle à la 12e année doivent porter le masque en tout temps dans l'autobus scolaire, même s'ils sont assis seuls sur une banquette ou à côté d'un autre enfant de leur foyer.

Sports scolaires et activités parascolaires sont suspendus jusqu'à nouvel ordre dans les écoles du Grand Moncton et du Restigouche, indique le ministre Cardy.

Moncton et le Restigouche en zone orange

Vendredi, le gouvernement provincial a rétrogradé en zone orange les régions de Moncton et de Campbellton. Cela impose depuis minuit, samedi, de nouvelles restrictions afin de freiner la propagation du virus, notamment la fermeture de certains établissements et des limites au nombre de personnes pouvant participer à des rassemblements.

Cela signifie pour les habitants de la zone 1 (Moncton / Sud-Est) et de la zone 5 (Restigouche) le retour à la bulle formée de deux ménages et des membres de leur famille immédiate (parents, enfants, frères, sœurs et grands-parents). Le personnel soignant et les aidants naturels peuvent aussi être en contact avec les membres de ces bulles.

Une liste des activités permises ou interdites en zone orange se trouve sur le site du gouvernement (Nouvelle fenêtre).

Le reste du Nouveau-Brunswick demeure une zone jaune (Nouvelle fenêtre).

Ailleurs en Atlantique

La Nouvelle-Écosse a signalé samedi la découverte de trois nouveaux cas de COVID-19, pour un total de cinq cas actifs dans la province, mais aucun n'est lié aux éclosions du Nouveau-Brunswick.

Terre-Neuve-et-Labrador annonce trois nouvelles infections par le coronavirus, dans une famille où une personne avait déjà été déclarée positive. Il y a neuf cas actifs connus dans cette province.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.