•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conseil scolaire fransaskois : les candidats de Regina proposent leurs programmes

Feuille d'un bulletin de vote avec la mine d'un crayon avec lequel on vient de cocher une case.

Des élections pour le poste de conseiller scolaire fransaskois de la région scolaire de Saskatoon et de Regina auront lieu le 28 octobre (Archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Les élections générales du Conseil scolaire fransaskois (CSF) auront lieu le 28 octobre afin de choisir les conseillers des régions scolaires de la province. Huit conseillers ont été élus sans opposition, mais des élections sont nécessaires pour deux régions scolaires : Regina et Saskatoon. Le conseiller scolaire Alpha Barry propose à nouveau sa candidature face au candidat Siriki Diabagaté pour le poste à Regina.

Alpha Barry compte proposer de continuer le dialogue entamé avec le gouvernement pour garantir la pérennité du système d’éducation francophone dans la province.

J’ai appris que la qualité des relations qu’on entretient avec les autorités gouvernementales peut nous amener à voir les enjeux sous de nouveaux angles qui sont porteurs d’espoir.

Alpha Barry tente d’être élu pour un second mandat, car selon lui, certains dossiers n’ont pas encore été réglés, notamment, la construction d’une école à Saskatoon et à Prince Albert.

Bien que nous ayons accompli beaucoup, il reste, en toute humilité, encore beaucoup de travail à faire , précise-t-il.

Pour le candidat Siriki Diabagaté, qui a été lui-même employé du Conseil des écoles fransaskoises (CEF), l’important est de valoriser les écoles en améliorant notamment les infrastructures et l’accès aux technologies pour bien former les élèves.

Il entend également mieux outiller les écoles en engageant des spécialistes du développement chez l’enfant, comme des orthopédagogues et des orthophonistes.

Par le passé, Siriki Diabagaté s’est impliqué dans différentes associations communautaires, dont l’Assemblée communautaire fransaskoise et avec l’Association des parents fransaskois.

Selon lui, ce bagage d’expériences avec les organismes communautaires est un atout pour comprendre les enjeux auxquels fait face l’éducation dans la province, notamment en stimulant l’engagement des parents auprès des écoles.

Mon engagement communautaire et mes différentes expériences professionnelles me permettent aujourd’hui de très bien comprendre les enjeux et défis tant internes qu’externes du CSF.

Les élections pour nommer le conseiller scolaire auront lieu le 28 octobre, de 10 h à 20 h. Le vote par anticipation aura lieu le vendredi 23 octobre, de 15 h à 19 h.

Huit candidats ont été élus sans opposition dans les autres régions scolaires de la province. Le vote n’est pas nécessaire dans ces régions scolaires puisque le nombre de candidats ne dépasse pas le nombre de sièges vacants, précise la loi de 1995 sur l’éducation pour les postes des membres du CSF.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !