•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Rimouskoises aux demi-finales des Francouvertes

Les deux femmes sont couchées habillées dans un bain et elles regardent la caméra qui se trouve au plafond.

Le duo originaire de Rimouski se rend aux demi-finales des Francouvertes.

Photo : Alex Turgeon Dalpe

Avec leur formation La Fièvre, Zéa Beaulieu-April et de Ma-Au Leclerc, toutes deux originaires de Rimouski, font partie des demi-finalistes des Francouvertes.

Les deux jeunes femmes ont appris la semaine dernière qu’elles allaient performer lundi soir au Lion d’Or à Montréal.

C’est vraiment une bonne nouvelle pour nous! Déjà d’être acceptées aux Francouvertes, c’était comme une grande porte ouverte. C’est un début d'acceptation dans le milieu de la musique au Québec.

Zéa Beaulieu-April, membre du duo La Fièvre

Nées à Rimouski à deux jours d’intervalle, Zéa Beaulieu-April et Ma-Au Leclerc, alias Joséane et Marie-Audrey, sont maintenant Montréalaises d’adoption depuis une dizaine d’années.

C’est lors de leur passage à l'école secondaire Paul-Hubert, à Rimouski, qu’elles collaborent ensemble pour la première fois, en 2007.

On était toutes les deux un peu hippies à l’époque, raconte Zéa Beaulieu-April. Ma-Au traînait sa guitare et moi, mon djembé dans les corridors du Paul-Hubert et on s’est dit "Hey! On devrait s’essayer à Secondaire en spectacle!"

Dès leur rencontre, les deux jeunes femmes écrivent des chansons engagées et présentent une chanson sur l’accessibilité à l’eau potable pour le concours Secondaire en spectacle.

Premier album pour l’Halloween

Trois ans après avoir sorti son premier EP, Le Rituel, La Fièvre fera paraître son premier album à la fin du mois.

Les deux Rimouskoises s’inspirent des thèmes du féminisme ainsi que de la crise écologique pour écrire leurs chansons, mais s'écartent de la gravité que peuvent inspirer ces sujets pour plutôt célébrer les femmes qui prennent part à ces luttes.

Les deux femmes sont sur scènes, une tient un micro dans ses mains et l'autre est au clavier. Il y a des nuages de couleurs roses bleus et violet derrière elles.

Zéa Beaulieu-April et Ma-Au Leclerc sortiront leur premier album juste avant l'Halloween.

Photo : Frederique Menard-Aubin

On essaie d’aborder ces thèmes de manière positive, on a envie de célébrer les gens qui posent des gestes pour l’environnement, précise Zéa Beaulieu-April. La formation adopte le même type d'approche face à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Une survivante, c’est une personne qui a survécu à une agression sexuelle et nous, on essaie de créer une chanson positive autour du soutien de la communauté.

Zéa Beaulieu-April

Sorcières et magiciennes de scène

Ce n’est pas par hasard que le premier album du duo sortira près de la fête de l’Halloween. Les deux artistes s’identifient ouvertement comme étant des sorcières.

Zéa Beaulieu-April explique s’identifier d’abord à la lignée de femmes qui ont vécu de la violence parce qu’elles vivaient leur sexualité librement, à une époque également où toutes les femmes soignantes ont été mises de côté.

Mais d’un autre côté, pour nous, la performance, c’est vraiment magique. En magie, on utilise des mots, des gens, des systèmes pour changer le monde autour de nous et en fait, c’est un peu ça aussi, la performance [sur scène]!

Zéa Beaulieu-April

Puisque les demi-finales des Francouvertes se déroule en zone rouge à Montréal, les deux artistes devront se livrer sans public lors du spectacle. Toutefois, Zéa Beaulieu-April y voit une occasion pour que les Bas-Laurentiens puissent y assister virtuellement.

Les gens peuvent acheter un billet et regarder de la maison, suggère la musicienne. C’est l'avantage, quand on habite à Rimouski, quand même!

Zéa Beaulieu-April ajoute toutefois que le pouvoir du public est parfois sous-estimé. Comme spectateur, parfois, on a l’impression que c’est un monologue et qu’on fait juste recevoir, mais [...] c’est vraiment un échange, un dialogue : l’énergie circule entre les performeurs et l’auditoire, soutient l'artiste.

Le spectacle débutera à 20 h lundi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !