•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination scolaire est reportée à 2021 à Montréal

Une personne se fait vacciner.

Les vaccins pour les élèves du primaire et du secondaire sont reportés à l'an prochain sur le territoire de Montréal.

Photo : iStock

Radio-Canada

La campagne de vaccination des enfants dans les écoles de Montréal est reportée à l'an prochain en raison de la pandémie actuelle et de la non-disponibilité des infirmières.

Dans une annonce transmise sous forme de communiqué, la santé publique de la métropole indique que l'impact de cette décision sur l’épidémiologie des maladies évitables par la vaccination visée par le programme scolaire chez les élèves montréalais est jugé très faible, voire négligeable, parce que l’administration de ces vaccins peut être reportée à court terme.

De fait, les élèves de la 4e année du primaire, ainsi que ceux de la 3e année du secondaire, qui devaient notamment recevoir des doses de vaccin contre l'hépatite A et B, le virus du papillome humain et le tétanos, seront inoculés l'an prochain.

L'agence municipale explique sa décision en affirmant qu'en raison de la pandémie l'important exercice logistique lié à une campagne de vaccination ne pourrait s'effectuer dans des conditions satisfaisantes.

De plus, les infirmières scolaires qui seraient assignées à cette campagne de vaccination travaillent déjà à gérer les éclosions de COVID-19, précise la santé publique montréalaise.

Le report de la campagne de vaccination est annoncé alors que plus de 900 écoles québécoises sont maintenant aux prises avec au moins un cas de COVID-19.

Vendredi, le premier ministre François Legault a d'ailleurs annoncé que 1016 classes étaient temporairement fermées en raison de la pandémie.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !