•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection partielle : des candidats ne s'entendent pas sur les mesures sanitaires

Une boîte de scrutin d'Élections Île-du-Prince-Édouard.

Une boîte de scrutin d'Élections Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

François Pierre Dufault

Des candidats à une élection partielle à l'Île-du-Prince-Édouard ne s'entendent pas sur les mesures sanitaires à respecter durant cette première campagne électorale depuis le début de la pandémie de COVID-19 dans la province.

Le bureau de la médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, déconseille aux candidats de faire du porte-à-porte afin d'éviter la propagation de la maladie respiratoire. Notre recommandation est [...] de chercher d'autres moyens de joindre les électeurs, dit-elle.

Le porte-à-porte n'est toutefois pas interdit à l'Île-du-Prince-Édouard, sauf dans les foyers de soins de longue durée.

Le candidat libéral Zac Murphy voudrait, quant à lui, faire du porte-à-porte dans les rues de Charlottetown-Winsloe, une circonscription largement résidentielle située directement au nord du centre-ville de la capitale insulaire.

Les organisateurs de la campagne libérale disent avoir soumis un plan pour faire du porte-à-porte au bureau de la médecin hygiéniste en chef. Tant que ce plan n'aura pas été approuvé, il n'y aura pas de porte-à-porte, précisent-ils dans un communiqué.

Dennis King assis la jambe gauche croisée sur la jambe droite.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King (archives)

Photo : Reuters / Chris Wattie

Dans le camp progressiste-conservateur, il n'est cependant pas question pour le candidat Zack Bell d'aller à la rencontre des électeurs de Charlottetown-Winsloe sur le pas de leur porte. Nous sommes toujours en plein milieu d'une pandémie. Bien que notre province se soit très bien débrouillée, la récente éclosion [au Nouveau-Brunswick] devrait nous rappeler que nous restons vulnérables à la COVID-19, insiste le premier ministre Dennis King dans un communiqué.

J'encourage tous les partis politiques et les candidats [...] à ne pas faire courir de risques inutiles aux électeurs en faisant du porte-à-porte. Une grande partie de Charlottetown-Winsloe est composée de personnes âgées, qui restent parmi les plus vulnérables à la COVID-19.

Dennis King, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Dennis King rappelle que des élections ont eu lieu ailleurs au Canada depuis le début de la pandémie, notamment au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador, et ce, sans que les candidats ne fassent de porte-à-porte. Il invite tous les partis politiques insulaires à faire preuve de créativité dans la manière dont ils courtisent les électeurs.

L'équipe de la candidate néo-démocrate Lynne Thiele affirme, à son tour, qu'elle n'a pas l'intention de cogner aux portes des électeurs.

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, demande aux candidats à l'élection partielle dans Charlottetown-Winsloe de toujours respecter les directives d'éloignement physique, de ne pas entrer à l'intérieur des résidences privées, et de placer leurs dépliants ou autres objets promotionnels directement dans les boîtes aux lettres des électeurs.

Heather Morrison.

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard (archives)

Photo : Radio-Canada

De son côté, la campagne du candidat libéral Zac Murphy souligne que le plan de porte-à-porte qu'elle a soumis aux autorités sanitaires est sécuritaire et très respectueux des préoccupations de tous les résidents de la communauté.

La campagne du candidat vert Chris van Ouwerkerk n'a pas immédiatement fait part de ses intentions.

Pour sa part, Élections Île-du-Prince-Édouard se prépare pour un scrutin différent.

Selon le directeur général des élections, Tim Garrity, les mesures sanitaires seront renforcées dans les bureaux de vote. Le port du masque sera obligatoire pour les travailleurs électoraux et fortement recommandé pour les électeurs, et les isoloirs seront nettoyés après chaque vote, notamment.

Élections Île-du-Prince-Édouard encourage aussi les électeurs à voter par la poste.

Une élection partielle doit avoir lieu le 2 novembre prochain dans la circonscription de Charlottetown-Winsloe afin de remplacer l'ancien ministre libéral Robert Mitchell, qui a décidé de quitter la scène politique.

Une victoire du candidat progressiste-conservateur donnerait au gouvernement de Dennis King la majorité des sièges à l'Assemblée législative.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !