•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scott Moe dévoile sa plateforme électorale qui vise le développement économique

Scott Moe lors d'une annonce électorale le 30 septembre 2020 (archives).

Le Parti saskatchewanais promet un retour à l'équilibre budgétaire lors de l'année fiscale 2024-2025.

Photo : La Presse canadienne / Liam Richards

Le Parti saskatchewanais dévoile sa plateforme électorale en vue du scrutin qui aura lieu le 26 octobre dans la province. Il vise une reprise de l'économie et maintient sa promesse d'un retour à l'équilibre budgétaire en 2024.

Le programme de la formation politique est divisé en quatre plans qui visent, respectivement, le retour à l’équilibre budgétaire en 2024, la reprise économique, les moyens de rendre la vie plus abordable en Saskatchewan et la croissance de la province tant sur le plan économique que sur la plan de sa population.

À propos du plan pour la reprise économique de la province, le Parti saskatchewanais promet un investissement de 7,5 milliards de dollars sur les deux prochaines années pour construire des hôpitaux, des établissements scolaires, des autoroutes et d'autres infrastructures gouvernementales, selon la plateforme du parti.

La formation politique veut également réduire les factures d’électricité de 10 % pour tous les Saskatchewanais et réduire le taux d’imposition des petites entreprises durant les trois prochaines années.

La rénovation domiciliaire est aussi dans la mire du Parti saskatchewanais avec un crédit d’impôt qui pourrait faire économiser jusqu’à 2100 $ aux propriétaires de la province.

Rendre la vie plus abordable

Le deuxième plan de la plateforme électorale du Parti saskatchewanais est celui qui aborde la qualité de vie de la population.

Pour ce faire, la formation politique promet l’ajout de 750 places de garderie en milieu familial et également d’étendre le financement des programmes pour les enfants autistes de moins de 12 ans.

Le Parti saskatchewanais souhaite également augmenter le montant alloué aux aînés à faible revenu de la province, en le faisant passer de 270 $ par mois à 360 $.

De plus, pour les aînés, le parti s’engage à réduire de moitié leurs frais d’ambulance et à supprimer leurs frais de transferts lorsqu’ils changent d'hôpital.

La formation politique souhaite par ailleurs engager 300 travailleurs supplémentaires dans les centres de soins de longue durée et pour les soins à domicile.

Quant à l’éducation postsecondaire, le Parti saskatchewanais souhaite bonifier de 750 $ par année le programme de Bourse d’études Avantage Saskatchewan.

La croissance de la Saskatchewan

La plateforme électorale du Parti saskatchewanais présente un plan qui vise la croissance de la province qui s’inscrit dans la continuité du plan de croissance révélé par le gouvernement en novembre 2019.

Ce plan de croissance 2020-2030 mise sur l’augmentation de la population, l’instauration de nouveaux bureaux commerciaux à l’étranger et la production énergétique pour stimuler la croissance économique et améliorer la qualité de vie de la population saskatchewanaise d’ici la prochaine décennie.

Le Parti saskatchewanais élabore ses 20 priorités pour 2020 en ce qui concerne la croissance de la Saskatchewan. Elles se concentrent sur l’augmentation de la population, l’augmentation des exportations et des investissements dans les infrastructures du gouvernement.

Élections Saskatchewan 2020

Retour à l’équilibre budgétaire

Le dernier plan de la plateforme du Parti saskatchewanais concerne la gestion des finances de la province.

En tout, il affirme que sa plateforme électorale coûte 93 millions de dollars pour la présente année fiscale.

La formation politique révèle également le coût total de sa plateforme électorale par année.

Coût de la plateforme électorale du Parti saskatchewanais par année :

2020-2021 : 93 millions de dollars

2021-2022 : 345,3 millions de dollars

2022-2023 : 205,3 millions de dollars

2023-2024 : 123,6 millions de dollars

2024-2025 : 81,6 millions de dollars

Le Parti saskatchewanais confirme que les coûts de sa plateforme électorale sont plus élevés dans les premières années parce qu’elles contiennent certaines mesures temporaires qui assurent la reprise économique de la province à la suite de la pandémie de la COVID-19.

Le parti réaffirme sa volonté de retourner à l’équilibre budgétaire lors de l’année fiscale de 2024-2025.

Avec les informations de Rémi Authier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !