•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt plus de services ambulanciers la nuit à Lévis

dffb5670e8894adb8c54c9c1a2dd846e

Des heures de services ambulanciers seront ajoutées à Lévis selon le cabinet du ministre de la Santé.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Un peu plus de deux mois après le dépôt du rapport du coroner confirmant un problème de couverture ambulancière à Lévis, le cabinet du ministre de la Santé confirme l'ajout d'heures de services ambulanciers la nuit.

Sans préciser le moment et le nombre d’heures, le cabinet de Christian Dubé indique, dans une réponse écrite, que le CISSS de Chaudière-Appalaches verra à ajouter des heures de services ambulanciers pendant la nuit dans le secteur de Lévis afin d’assurer une sécurité supplémentaire .

Invité à donner plus de détails, le CISSS de Chaudière-Appalaches affirme pourtant n'avoir « reçu aucun développement à cet effet ».

Radio-Canada révélait cette semaine que même si ce problème était connu et dénoncé depuis quatre ans, le CISSS de Chaudière-Appalaches a attendu le dépôt du rapport du coroner sur la mort d’Hugo St-Onge avant de présenter une demande d’ajout de véhicule pour Lévis.

Jeudi, les ambulanciers de la grande région de Québec et Dessercom, la compagnie ambulancière responsable du territoire de Lévis, ont dénoncé le silence des autorités dans ce dossier et manifesté leur impatience en faisant parvenir une lettre comptant 140 signataires directement au ministre de la Santé, Christian Dubé.

Ils réclament déjà depuis longtemps l’ajout de 200 heures de services ambulanciers, soit l’équivalent d’un véhicule par jour, et le rapport du coroner sur la mort d’Hugo St-Onge, déposé en juillet, a confirmé que la couverture ambulancière était déficiente à Lévis.

Hugo St-Onge, 24 ans, était l’un des leurs. Le paramédic est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire alors qu'il attendait l'ambulance en décembre 2017.

Hugo St-Onge en costume de paramedic

Hugo St-Onge est décédé à Lévis d'un arrêt cardiorespiratoire dans la nuit du 27 décembre 2017.

Photo : famille d'Hugo St-Onge

Dessercom et le syndicat des ambulanciers ne souhaitent pas commenter cet ajout annoncé par le cabinet du ministre avant d'en connaître les détails.

Réforme du système préhospitalier d'urgence

Le cabinet du ministre de la Santé ajoute pour sa part que les problèmes ne peuvent pas être réglés à la pièce et rappelle l’intention du gouvernement de réformer le système préhospitalier d’urgence.

Nous souhaitons donner plus d'autonomie aux ambulanciers pour déterminer les cas qui nécessitent véritablement un transport urgent vers l'hôpital .

Le gouvernement dit vouloir aussi déployer des projets de services ambulanciers communautaires à travers le Québec.

Cette action permettra de réorienter les appels de basse priorité vers une autre ressource plus appropriée que l’urgence, notamment le soutien à domicile, la pharmacie ou encore un GMF. Les solutions sont en cours de déploiement , conclut le cabinet du ministre Dubé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !