•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dur coup pour le cinéma Le Tapis rouge

Joël Côté, copropriétaire du cinéma Le Tapis rouge à Trois-Rivières.

Joël Côté, copropriétaire du cinéma Le Tapis rouge à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Radio-Canada

La pandémie s’est avérée une période particulièrement difficile pour le cinéma Le Tapis rouge de Trois-Rivières. Depuis mars, les deux propriétaires ont été forcés de fermer leur entreprise pendant plus de trois mois avant une courte période de réouverture. L’annonce jeudi d’une nouvelle fermeture samedi soir, pour respecter les consignes sanitaires en zone rouge, a causé un choc.

C’est un coup de massue, avoue le copropriétaire Joël Côté, qui souligne qu’aucune éclosion ne provient des salles de cinéma.

On a fait le travail, on a été extrêmement rigoureux, plaide-t-il. Pour nous, c’est assez incompréhensible… C’est très difficile à vivre aussi.

L’homme d'affaires craint désormais pour la survie de son entreprise.

On est extrêmement inquiets pour l’avenir. On est une entreprise familiale non subventionnée. On tente de rester positifs mais on est vraiment assommés.

Joël Côté, copropriétaire du cinéma Le Tapis rouge

M. Côté déplore le fait que dans les mesures annoncées jusqu’à ce jour par la ministre de la Culture Nathalie Roy pour aider le milieu culturel, aucune ne concernait les salles de cinéma. On a eu zéro, martèle M. Côté.

Il formule désormais le souhait que l’aide se concrétise rapidement, et qu’elle vise tous les cinémas indépendants du Québec. On va avoir besoin d’un coup de main pour survivre, dit-il.

Pour le moment, il concède que de toute manière, depuis la fermeture des zones rouges à Montréal et Québec, l’offre de nouveaux films était mince.

Cela dit, le cinéma restera ouvert jusqu'à samedi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !