•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux semaines de lock-out chez Jean Coutu

Des manifestants portent une pancarte sur laquelle est écrit : Jean Coutu, on trouve de tout, même un lock-out.

Des employés syndiqués de Jean Coutu en lock-out manifestent devant le centre de distribution de Metro Richelieu à Laval.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le lock-out au centre de distribution de Jean Coutu à Varennes dure depuis 15 jours et, pour marquer l’occasion, les travailleurs visés ont manifesté leur mécontentement jeudi.

Ce conflit de travail affecte environ 700 employés. Plusieurs d’entre eux se sont déplacés à Laval pour aller démontrer leur mécontentement devant le Centre de distribution fruits, légumes et produits laitiers de Metro Richelieu, situé sur la montée Masson.

La compagnie Metro est propriétaire de la chaîne de pharmacies Jean Coutu.

On est en colère parce qu’on a devant nous un employeur qui ne respecte pas ses travailleurs et ses travailleuses. Et quand les gens sont en colère et déterminés à se battre pour améliorer leurs conditions de travail, bien ils sont nombreux à se mobiliser comme vous le faites aujourd’hui, a déclaré sur place le président de la CSN, Jacques Létourneau.

Gros plan de Jacques Létourneau, président de la CSN.

Jacques Létourneau, président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Par ce coup d’éclat, les travailleurs voulaient rappeler qu’ils ont fait une contre-proposition à l’employeur samedi et souligner qu’ils ont aussi déposé une nouvelle offre mercredi.

Les négociations se poursuivent devant un conciliateur.

Le syndicat parle d’un possible problème d’approvisionnement au sein de l’entreprise et de la possibilité que des médicaments soient rationnés. Metro a de son côté démenti cette affirmation.

Un récent reportage de Radio-Canada a permis de constater que cinq pharmacies Jean Coutu sur dix avaient décidé de délivrer les prescriptions un mois à la fois et non plus pour plusieurs mois consécutifs.

Le chiffre d’affaires de Metro au troisième trimestre (mois d’avril, mai et juin) s’élève à 5,8 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 11,6 % par rapport au même trimestre en 2019.

Le secteur de l’alimentation a connu une croissance de 15,6 % et celui des pharmacies un bond de 1 %.

Le profit net de l’entreprise se chiffre à 264 millions dollars, ce qui correspond à un gain de 18,5 %.

Avec les informations de Gérald Fillion

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !