•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un troisième ministre en N.-É. démissionne pour tenter de remplacer McNeil

Randy Delorey parle aux médias le 8 août 2019.

Randy Delorey était ministre de la Santé.

Photo : Radio-Canada / CBC / Paul Poirier

La Presse canadienne

Un troisième ministre du gouvernement de la Nouvelle-Écosse démissionne afin de se lancer dans la course pour succéder à Stephen McNeil comme chef du Parti libéral et premier ministre de la province.

Randy Delorey a lancé sa campagne jeudi dans une vidéo publiée sur Facebook, après avoir démissionné de son poste de ministre de la Santé. M. Delorey a déjà été ministre de l'Environnement et ministre des Finances. Député d'Antigonish, il avait été élu pour la première fois à l'Assemblée législative en 2013, puis réélu en 2017.

Il rejoint dans la course à la chefferie libérale l'ancien ministre du Travail et de l'Enseignement supérieur Labi Kousoulis et l'ex-ministre des Terres et des Forêts Iain Rankin.

Les candidats ont jusqu'à vendredi pour participer à la course afin de devenir le prochain chef du Parti libéral et premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Le gagnant sera choisi le 6 février prochain.

Stephen McNeil, qui est premier ministre depuis six ans, a surpris tout le monde le 6 août dernier en annonçant son départ. Il a expliqué qu'après 17 ans en politique provinciale active, il était temps pour lui de passer à autre chose.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !