•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de dollars pour subir un test de dépistage de la COVID-19

En Nouvelle-Écosse, aucun protocole n'existe pour les personnes asymptomatiques désirant subir un test de la COVID-19 pour voyager.

Quentin Quesnel et sa conjointe déménagent, ce mois-ci, d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour s'installer en Martinique, dans les Caraïbes.

Quentin Quesnel et sa conjointe déménagent, ce mois-ci, d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour s'installer en Martinique, dans les Caraïbes.

Photo : Radio-Canada

Olivier Lefebvre
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des personnes asymptomatiques en Nouvelle-Écosse doivent parfois débourser des centaines de dollars pour obtenir un test de dépistage de la COVID-19 avant de quitter le pays.

Quentin Quesnel, résident d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, s'apprête à déménager en Martinique avec sa conjointe.

Comme plusieurs pays ou territoires à travers le monde, cette île des Caraïbes demande à tous les arrivants, sans exception, de présenter une preuve de résultat négatif à un test de dépistage réalisé dans les 72 h précédant leur arrivée.

M. Quesnel et sa conjointe doivent donc absolument subir un test en Nouvelle-Écosse, même s’ils n’éprouvent aucun symptôme.

Incapable de trouver la marche à suivre pour les personnes dans leur situation, il a contacté le 811.

C’était pas mal de l’incompréhension parce qu’on n’était pas guidés, on n’a pas été pris en main, déplore-t-il.

1000 $ par personne

Un consultant de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse l’informe plus tard qu’ils pourront subir un test, mais au coût de plus de 1000 $ par personne puisqu'ils ne sont pas résidents permanents ni citoyens canadiens.

Ce qui nous paraissait un coût, déjà qu’on n'avait pas prévu, mais aussi démesuré compte tenu de notre situation étant titulaires de la carte santé ici en Nouvelle-Écosse, explique M. Quesnel.

Sa conjointe et lui sont résidents temporaires au Canada et détenteurs d’un permis de travail valide.

On leur propose finalement un test à coût réduit pour environ 400 $ par personne.

Une bonne nouvelle pour le couple, mais il leur est impossible de prendre rendez-vous pour s'assurer d'obtenir les résultats à temps pour leur départ.

C’est pas mal stressant pour nous parce qu’on n’a pas d’indication, on n’a pas de rendez-vous fixe, on n’a pas d’heure fixe, on n’a pas de lieu, non plus, prédéfini pour ce test-là, dit-il.

Traitement individuel

La Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse indique traiter individuellement ce genre de demande en fonction des capacités du système de santé en précisant qu'aucun protocole n'est actuellement en place à cet égard.

Jeudi, en fin de journée, l'autorité provinciale de la santé a fourni à Radio-Canada les prix demandés pour ce service.

Montants demandés aux personnes asymptomatiques pour subir un test en N.-É. :

  • Canadiens, résidents permanents et résidents temporaires couverts par le régime de santé provincial : 399 $
  • Touristes et résidents temporaires non couverts par le régime de santé provincial : 1017,50 $

Une porte-parole de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, Carla Adams, précise que l'objectif est de : facturer équitablement les services de santé aux résidents et aux non-résidents de la Nouvelle-Écosse.

La province propose seulement aux personnes symptomatiques, ainsi qu'à celles qui sont potentiellement entrées en contact avec une personne déclarée positive, de subir gratuitement un test.

Ailleurs en Atlantique

À Terre-Neuve-et-Labrador, on indique tester les personnes asymptomatiques seulement dans certains cas.

Le test de la COVID-19 est principalement axé sur les personnes symptomatiques. Les personnes asymptomatiques sont testées dans certaines circonstances, par exemple lorsqu'elles travaillent en rotation ou lorsqu'elles ont eu des contacts avec des cas confirmés, écrit par courriel Kathy Dicks-Peyton, porte-parole pour la province.

Dans cette province, les personnes testées reçoivent généralement leurs résultats dans les 24 à 48 heures, mais aucun document ne leur est fourni comme preuve.

Impossible d'en savoir plus sur la marche à suivre du côté du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard, malgré les demandes répétées de Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !