•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Fermeture d’une autre école à Ottawa

L'affiche indiquant l'école secondaire catholique Franco-Cité, devant l'établissement.

Le pavillon qui accueille les élèves de 7e et 8e années de l'école secondaire Franco-Cité, à Ottawa, est fermé.

Photo : Radio-Canada

Une deuxième école du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) doit fermer ses portes en raison d’une éclosion de COVID-19.

Le CECCE a confirmé que l'école passe en mode virtuel pour une période d'au moins 14 jours suite à une décision de Santé publique Ottawa, les cours auront lieu selon l'horaire habituel.

Dans le processus de retraçage, SPO a pu clairement identifier qu'il y a eue transmission entre deux personnes dans l'école, un lien épidémiologique et il y a plusieurs cas actifs à présent, soutient Marie-France Paquette, surintendante au CECCE.

Elle répond aux questions de la journaliste.

La Surintendante de l'éducation au CECCE, Marie-France Paquette, rappelle que les conseils scolaires de la région travaillent en collaboration avec Santé publique Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Les médecins ont ordonnés la fermeture de complète de l'école, soit le pavillon des 7e et 8e années ainsi que l'école secondaire de la 9e à la 12e année, ajoute Mme Paquette.

Selon les chiffres comptabilisés pour l’ensemble des établissements scolaires du CECCE en date du mercredi 7 octobre, on compte 58 cas actifs confirmés parmi les élèves et le personnel.

Pour Franco-Cité, une école de plus de 1200 élèves, on répertoriait 12 cas actifs et 21 classes en isolement avant d'annoncer la fermeture.

C’est 10 cas de COVID-19 de plus que lundi, alors que le conseil francophone annonçait la fermeture de l’école Horizon-Jeunesse en raison d’une éclosion.

C'est très important que les élèves ou les membres du personnel, si ils ont des symptômes le matin, de ne pas se présenter à l'école pour contrôler les cas dans nos écoles.

Marie-France Paquette, Surintendante de l'éducation, CECCE

Selon Mme Paquette, l'équipe de prévention et de contrôle de maladies infectieuses de SPO mènera une inspection de l'école Franco-Cité jeudi et émettra par la suite des recommandations de santé au conseil scolaire. C'est aussi à ce moment qu'ils sauront quand il sera possible d'y accueillir à nouveau des élèves.

Le Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien (CSDCEO) annonce aussi la fermeture de trois classes à l'École secondaire catholique Embrun avec deux cas confirmés de contamination à la COVID-19.

Un troisième élève est aussi confirmé comme cas actif, mais le conseil précise que l'individu était à l'extérieur de l'école lors de la période de contagion.

Sur son site web, le CSDCEO confirme la fermeture de la classe PPL 100-01 avec un retour prévu pour le 17 octobre 2020. Le conseil déclare aussi fermer les classes MPM 2DU -01 et CHV2OO-03, sans toutefois préciser la date de retour.

Dans les établissements du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO), on note une diminution légère des cas relativement au début de la semaine. Mercredi après-midi, l’organisation répertoriait 11 cas actifs auprès des élèves et 8 cas chez des membres du personnel.

Cinq classes sont fermées pour cause de la COVID-19 dans des écoles du CEPEO. Le conseil scolaire francophone considère seize cas comme étant résolu.

Encore un cas à L’École secondaire de l’Île

En Outaouais, le Centre de services scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSSPO) rapporte trois nouveaux cas de COVID-19 dans ses écoles.

Dans les trois cas, ce sont des élèves qui ont été déclarés positif à la COVID-19, à l’ École secondaire de l’Île, l’École internationale du Village et l’École secondaire Grande-Rivière.

Les autres élèves peuvent continuer à fréquenter l’école, à moins d’avis contraire de la Santé publique. Il est recommandé de surveiller les symptômes de votre enfant pour une période de 14 jours, peut-on lire dans la lettre signée conjointement par les directions d’école et Nadine Peterson, la directrice de l’éducation du CSSPO.

À l’École secondaire de l’Île, c’est le huitième cas de COVID-19 depuis la rentrée. Depuis le 31 août, le CSSPO répertorie 37 cas de contamination au virus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !