•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestants antiracistes attaqués à Red Deer, des accusations déposées

Un homme en frappe un autre à la tête.

Une vidéo montre un manifestant anti-raciste être chargé et frappé à la tête par un contre-manifestant.

Photo : Taylor McNallie/Twitter

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Red Deer a annoncé qu’un homme de Penhold est accusé de voie de fait en lien avec la manifestation antiraciste du 20 septembre dernier à Red Deer. La manifestation a dégénéré en affrontement. Des images d'un contre-manifestant chargeant et frappant un manifestant anti-raciste à la tête ont été captées dans une vidéo.

La GRC enquête sur trois événements violents qui se seraient produits pendant le rassemblement et qui ont tous été filmés. L’accusation de voie de fait concerne un événement qui s’est produit avant l’arrivée des policiers.

Le service de police ajoute qu’une accusation d’agression à main armée sera bientôt déposée contre un deuxième individu. L'enquête sur le troisième incident violent est toujours en cours.

La GRC affirme avoir visionné de très nombreuses vidéos montrant les différentes altercations sous plusieurs angles. Elle a également mené plusieurs entrevues avec des témoins.

Dans un communiqué, le corps de police se défend par ailleurs d’avoir été inactif pendant la manifestation.

La deuxième agression est survenue pendant l’événement. La GRC n’a pas été témoin de cette agression, mais dès que les policiers ont appris ce qui s’était passé, ils ont séparé les parties, fourni de l’aide à la victime et identifié le suspect, peut-on lire.

Les policiers leur ont permis de se disperser, car ils s’inquiétaient de l’escalade de la tension dans la foule, précise un deuxième communiqué au sujet des suspects identifiés pendant la manifestation.

Les incidents du 20 septembre ont provoqué une vague de dénonciations de la part notamment des politiciens provinciaux et de la mairesse de Red Deer, Tara Veer.

La fin de semaine dernière, un nouveau rassemblement antiraciste a eu lieu sans incident à Red Deer, mais sous haute surveillance policière. Un groupe d'extrême droite a organisé un BBQ en même temps. Six participants ont tenté de confronter les manifestants anti-racisme, mais ils ont été tenus à l’écart par des policiers à vélo.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.