•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'alcool avec les mets à emporter : une mesure là pour rester

Des canettes vertes, jaunes, bleues et orange.

Les établissements qui détiennent un permis peuvent vendre de la bière, du vin ou des cocktails avec les repas livrés ou à emporter.

Photo : getty images/istockphoto / celsopupo

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien veut autoriser en permanence les restaurants et les bars à vendre de l’alcool avec les repas livrés ou à emporter.

Cette autorisation temporaire a été accordée au printemps, mais elle arrivera à échéance à la fin de l’année.

Un projet de loi déposé mercredi pour aider les entreprises à traverser la crise propose de rendre cette mesure permanente.

Le chef du Parti vert, Mike Schreiner, salue l’initiative. Il estime que cette mesure a été une bouée de sauvetage pour beaucoup de petits restaurants. Il croit cependant que d'autres mesures d'aide plus substantielles doivent s'ajouter.

Le maire de Toronto, John Tory, est lui aussi favorable à ce changement permanent.

Dans un message sur Twitter, il reconnaît que certaines entreprises, en raison des services qu’elles offrent, ont été plus durement touchées par les mesures mises de l’avant par la santé publique et les experts pour freiner la propagation de la COVID-19.

Le projet de loi prévoit aussi de permettre la livraison aux épiceries, magasins et pharmacies 24 h par jour, de façon permanente. Il s’agit d’une mesure adoptée pour faciliter l’approvisionnement de ces commerces, au début de la pandémie.

Le gouvernement accordera également des subventions de 1000 $ aux compagnies pour acheter de l’équipement de protection individuelle ou pour installer des panneaux de plexiglas, par exemple. Le programme s’adressera aux entreprises qui emploient moins de 10 personnes.

En conférence de presse mercredi, le premier ministre Doug Ford a expliqué que des consultations étaient en cours auprès des entreprises et que d’autres mesures d’aide économique seraient annoncées d’ici environ une semaine.

Avec les informations de Philippe de Montigny et Mathieu Simard

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !