•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta prépare une loi sur la géothermie

La centrale géothermique.

La Saskatchewan a déjà établi une centrale géothermique.

Photo : Exergy

Le gouvernement albertain déposera, à la session législative d’automne, un projet de loi pour encadrer les projets d’énergie géothermique dans l’espoir d'accroître la disponibilité de cette future source d’électricité.

La province est vue comme un terrain favorable pour cette production énergétique, qui utilise la chaleur de la terre. Au moins trois régions albertaines ont été retenues comme ayant les capacités géologiques pour ce type de production. L’expérience acquise lors des forages pétroliers et gaziers aide l’Alberta à être attirante sur ce plan.

L’absence de cadre réglementaire approprié à la géothermie était toutefois vue comme un obstacle au développement du secteur, a admis la ministre de l’Énergie, Sonya Savage. Chaque projet doit être examiné au cas par cas selon la réglementation appliquée aux forages pétroliers et gaziers.

La future loi offrira la prévisibilité que cherchent les investisseurs, selon Mme Savage. Elle portera également sur la protection de l’environnement, la sécurité publique et les droits des propriétaires terriens.

L’Association canadienne de l’industrie géothermique applaudit l’annonce. C’est un moment incroyable pour l’industrie et pour le secteur de l’énergie, affirme Manjot Klair, la directrice des politiques de l’Association.

L’opposition officielle est toutefois moins enthousiaste. Le porte-parole en matière d’énergie, Irfan Sabir, reproche au gouvernement de ne pas avoir consulté le secteur avant de créer un projet de loi et de ne pas étayer son plan d’investissements financiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !