•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : jusqu'à 9 fois plus de cas actifs à Toronto cet hiver si rien n'est fait

Une femme parle devant un micro

Eileen de Villa, médecin hygiéniste de Toronto, prévoit que plus de 20 000 personnes pourraient être porteuses du coronavirus simultanément cet hiver si aucune mesure n'est prise.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La santé publique de Toronto a dévoilé mercredi une nouvelle série de modélisations de progression de la COVID-19, affirmant que des mesures devront être prises rapidement pour ralentir la progression du virus dans la communauté et éviter que le nombre de cas actifs soit multiplié par 9 d'ici la mi-mars.

Mercredi, Toronto dénombrait 21 315 personnes infectées par le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, dont 17 700 sont considérées comme guéries.

Plus de 2200 cas sont actifs actuellement. Ce nombre pourrait atteindre 20 000 au cours du mois de mars, soit près de 9 fois plus, si aucune restriction supplémentaire n'est décidée par les pouvoirs publics.

La médecin hygiéniste de Toronto Eileen de Villa affirme que la fenêtre d’opportunité pour réduire le taux de reproduction du virus et ainsi éviter le plus d’infections possible est mince.

La Dre de Villa indique que le taux actuel de reproduction du virus (R0) à Toronto se situe environ à 1,2 en ce moment et estime que des mesures supplémentaires devraient être prises d’ici la fin du mois d’octobre pour espérer diviser par six le nombre de nouveaux cas cet hiver.

Un graphique montrant différentes courbes de progression du virus.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Santé publique Toronto a modélisé 6 courbes de contaminations à la COVID-19, selon différents taux de reproduction du virus dans la communauté. Si aucune restriction supplémentaire n'est prise, le nombre de cas actifs dépassera les 20 000 à la fin de l'hiver, selon la santé publique.

Photo : Santé publique Toronto

Pour atteindre ce but, il faudrait réduire le taux de reproduction à 0,9.

Si le taux de reproduction du virus se maintient sous la valeur de 1, ça signifie que le virus est sur une pente descendante et que les éclosions sont en voie de se terminer, explique Mme de Villa.

Si de nouvelles mesures ne sont pas adoptées avant la fin du mois de novembre, les nouvelles infections ne seront réduites que d'un tiers, selon les chiffres de la santé publique de Toronto.

Elle ajoute que Toronto pourrait dépasser le pic d’infections du printemps d’ici quelques semaines seulement si aucune nouvelle mesure pour ralentir le virus n’est adoptée.

La santé publique estime que de nouvelles mesures de restriction pourraient prendre jusqu’à un mois avant d’avoir un effet sur la propagation du virus.

Une femme sur le trottoir, sous la neige

Une femme porte un masque au centre-ville de Toronto l'hiver dernier.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Cette annonce survient au moment où Toronto demande au gouvernement Ford de notamment fermer les salles à manger des restaurants pour tenter de ralentir la COVID-19.

Mme de Villa ajoute que la province estime quant à elle le taux de reproduction du virus à Toronto à 1,4, ce qui donne des projections encore plus importantes de la progression du virus, qui pourraient dépasser les 30 000 dans la Ville Reine.

Outre les éventuelles mesures supplémentaires décidées par le gouvernement, la Dre de Villa rappelle que chacun peut faire sa part pour ralentir la progression du virus en pratiquant des mesures d’hygiène de base et en se tenant loin des rassemblements publics.

Elle appelle les Torontois à éviter de célébrer l’Action de grâces avec des personnes qui ne font pas partie de leur maisonnée ce week-end.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !