•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une enquête ouverte sur des allégations de racisme à l’Hôpital de Chicoutimi

L'extérieur de l'Hôpital de Chicoutimi.

Les événements se seraient produits à l'Hôpital de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Radio-Canada

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean confirme avoir ouvert une enquête pour une affaire alléguée de racisme et de menaces de mort envers un Autochtone. Les événements remonteraient à la semaine dernière à l'Hôpital de Chicoutimi.

Le plaignant, un Atikamekw d'Obedjwan de 53 ans, dit avoir entendu le personnel infirmier se moquer de lui dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

Le CIUSSS dit avoir terminé une première enquête interne sur ces événements et en avoir commandé une deuxième à une firme indépendante.

Nous en sommes à colliger l'information et à valider les faits. Nous attendons présentement les résultats de l'enquête. Si une telle situation devait s'avérer véridique, il est clair pour notre établissement qu'il s'agit d'un événement choquant et inacceptable, indique le CIUSSS dans un courriel.

Jusqu'à maintenant, aucune mesure disciplinaire n'a été appliquée.

Cet événement est survenu deux jours seulement après la mort de Joyce Echaquan à l’hôpital de Joliette.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean encourage tout usager qui s'est senti lésé dans ses droits [à] utiliser les mécanismes de plaintes mis en place.

Le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean tient à réitérer son entière solidarité envers les communautés autochtones. Nous encourageons et soutenons la dénonciation des comportements qui pourraient porter atteinte à l'identité et la dignité des usagers et de toute personne œuvrant au sein de notre organisation, conclut l’organisation dans son courriel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !