•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

160 000 $ amassés pour la campagne de sociofinancement d’un Valdorien

Un égoportrait d'un couple en voyage.

Antoine Frappier et ses proches ont déjà réussi à amasser 160 000 $.

Photo : gracieuseté

Piel Côté
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cinq jours après son lancement, la campagne de sociofinancement du Valdorien Antoine Frappier atteint plus de 160 000 $.

Il s’agit d’une mobilisation qui surprend le principal intéressé. Ça nous surprend énormément, nous sommes vraiment touchés par ça, de voir que les gens prennent leur argent durement gagné pour nous soutenir, c’est vraiment apprécié, exprime-t-il.

Rappelons qu’Antoine Frappier souffre du cancer. Après avoir obtenu des nouvelles positives à la fin de 2019, les spécialistes lui ont appris que la maladie était revenue de plus belle à la fin de l’été 2020.

Ses proches avaient lancé une campagne de sociofinancement (Nouvelle fenêtre) dans le but d’amasser des sommes afin d’obtenir des traitements curatifs aux États-Unis. Au Québec, les seuls soins qui pourront lui être donnés sont des soins palliatifs.

Plusieurs dons dépassent la barre des 1000 $ et la communauté d’affaires a également répondu à l’appel avec plusieurs dons d’importance.

Ça vient nous enlever un point énorme financièrement et ça nous permet de nous concentrer sur ce qui est important pour le moment, résume Antoine Frappier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !