•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'annulation d’Opération Nez rouge soulève des inquiétudes

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La mascotte de Nez rouge lors de la première soirée de la campagne 2017.

Le reportage de Félix Morissette-Beaulieu

Photo : Radio-Canada

Opération Nez rouge fait une pause cette année en raison du contexte sanitaire actuel. Cette décision est valable pour l'ensemble des provinces dans lesquelles l'organisme est implanté.

Le service de raccompagnement devenu pancanadien au fil des ans ne sera donc pas en activité pendant les mois de novembre et décembre. Les fêtards devront utiliser d’autres moyens de déplacement, bien que de nombreuses fêtes de Noël soient d’ores et déjà annulées.

La coordonnatrice aux relations publiques de l'organisme, Aurélie Lévy, affirme que la crise sanitaire a forcé Opération Nez rouge à prendre cette décision difficile.

La logistique qui aurait dû être mise en place, c’est vraiment trop lourd, donc elle ne permettait pas la mise en place du service de raccompagnement pour le temps des Fêtes, souligne-t-elle.

Depuis mars, l'organisme travaille avec la santé publique afin d'élaborer une stratégie de déploiement, mais la présence de plusieurs bénévoles dans un véhicule et l'anonymat des utilisateurs portaient problèmes.

On est conscient qu’on est loin du mois de décembre, mais faut comprendre que c’est une logistique de grande ampleur le service de raccompagnement de l’Opération Nez rouge.

Aurélie Lévy, porte-parole, Opération Nez rouge

L'organisme invite d'ailleurs les citoyens à planifier leurs déplacements, à désigner un chauffeur ou encore à dormir sur place s'ils le peuvent.

Inquiétudes

Cette première absence de Nez rouge en 36 ans d’existence soulève des inquiétudes parmi les organismes qui luttent contre la dépendance aux drogues et à l'alcool.

Ce n'est définitivement pas une bonne nouvelle. Nez rouge offre un service très important durant la période des Fêtes, commente Marie-Claude Morin, porte-parole de MADD Québec (Mères contre l'alcool au volant). Vu la situation présentement au Québec et les consignes en matière de santé publique, ce n'est pas étonnant, admet-elle toutefois.

Le service de raccompagnement Tolérance Zéro est disponible à l'année. Mais avec l'absence de Nez rouge, l'entreprise aura de la difficulté à répondre à la demande.

Je ne pense pas que les gens vont consommer moins d’alcool, ils ne seront pas moins tentés de conduire leur véhicule en état d’ébriété, nous on va être quand même plus occupés, soulève Daniel Bédard, président pour la région de la Capitale-Nationale.

Protéger les bénévoles

Mme Morin comprend notamment la difficulté de protéger les bénévoles en ces temps de pandémie. Elle espère cependant que le message de Nez rouge continuera d'être véhiculé au cours de cette année exceptionnelle.

C’est clair que pendant la période de confinement, au printemps, il y a eu beaucoup moins de collisions avec des facultés affaiblies. Cela a recommencé lorsqu'on a commencé à déconfiner. Faudra voir ce que ça va donner à la période d’automne, ajoute-t-elle.

Malheureusement, tous les jours, on a des nouvelles de gens qui ont été arrêtés ou ont causé une collision [avec les facultés affaiblies].

Marie-Claude Morin, porte-parole de MADD Québec
Un fêtard remet ses clés à une personne bénévole pour Opération Nez rouge.

Un fêtard remet ses clés à une personne bénévole pour Opération Nez rouge.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Poursuivre sa mission

Opération Nez rouge entend d'ailleurs poursuivre sa mission de promotion d’une consommation responsable.

Notre choix a été longuement réfléchi et ce n’est pas sans émotion que nous l’avons arrêté. Nous sommes convaincus que de belles actions resteront possibles durant le temps des Fêtes et, d’ici là, nous rappelons à tous de planifier leur retour à la maison de façon sécuritaire, souligne Jean-Philippe Giroux, directeur général d’Opération Nez rouge.

Campagne de sensibilisation

Des détails seront dévoilés en novembre quant à une campagne de sensibilisation.

Opération Nez rouge est une initiative mise en place par Jean-Marie de Koninck en 1984 pour éviter les accidents sur les routes que provoquent des automobilistes enivrés durant le temps des Fêtes.

L'Opération Nez rouge est aujourd'hui présente dans plus de 100 communautés au Canada, dont 60 au Québec.

Avec la collaboration de Félix Morissette-Beaulieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !