•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Oilers et les Flames y vont avec des gars de l’Ouest

Dylan Holloway lors d'un match avec les Badgers du Wisconsin  et Connor Zary lors d'un match des Blazers de Kamloops.

Dylan Holloway (Oilers, 14e rang) et Connor Zary (Flames 24e rang) ont été sélectionné au premier tour du repêchage de la LNH.

Photo : Tom Lynn / Wisconsin Athletics & Vaughn Ridley, Getty Images Sport

Avec leurs choix de premier tour au repêchage de la LNH, les Oilers et les Flames ont décidé de sélectionner des joueurs de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Détenteurs du 14e rang, les Oilers ont jeté leur dévolu sur l’attaquant Dylan Holloway, originaire de Bragg Creek, un petit village situé au sud-ouest de Calgary.

Holloway a passé deux saisons avec les Oilers d’Okotoks dans la Ligue de hockey junior A de l’Alberta (AJHL), avant de se joindre aux Badgers de l’Université du Wisconsin.

À sa première saison dans la AJHL, il avait amassé 27 points en 28 rencontres, ce qui lui a permis de mériter une place au sein de l’équipe d’étoiles des recrues.

L'année suivante, il a pris le deuxième rang des marqueurs de la ligue avec 88 points en 53 parties et a été nommé joueur par excellence du circuit.

Comme recrue avec les Badgers la saison dernière, il a marqué huit buts et ajouté neuf aides pour 17 points en 35 rencontres.

Holloway est un attaquant au gros gabarit qui dérange sur la patinoire. Il se décrit lui-même comme étant un rapide patineur.

L’Albertain a regardé le repêchage avec sa famille et de nombreux amis en direct de Madison au Wisconsin, où il se prépare pour la saison qui s’amorce le 13 novembre.

Je suis heureux d’avoir pu vivre ce moment avec mes amis et ma famille. Si le repêchage s’était déroulé à Montréal comme prévu, je n’aurais pas été si bien entouré.

Dylan Holloway, Oilers

Son père Bruce a été repêché par les Canucks au septième tour lors du repêchage en 1981, il n’a disputé que deux parties dans la LNH. Une blessure ayant mis fin à sa carrière de façon prématurée.

Les Flames reculent, reculent et choisissent

Les Flames devaient parler au 19e rang, mais ont échangé leur choix aux Rangers, en retour du 22e choix et du 72e, un choix de troisième tour.

Le DG Brad Treliving a par la suite envoyé le 22e choix aux Capitals en retour du 24e et du 80e, un autre choix de troisième tour.

Au 24e rang, les Flames ont opté pour Connor Zary, un joueur de centre qui porte les couleurs des Blazers de Kamloops.

Quand notre tour est venu au 19e rang, notre liste comptait encore plusieurs noms intéressants et nous savions que même si nous descendions un peu, nous serions en mesure de mettre la main sur un des joueurs que nous convoitions, a mentionné Treliving. Nous avons été chanceux de pouvoir sélectionner Zary, qui se retrouvait au haut de notre liste.

Zary est un joueur très offensif, comme en font foi ses 86 points, dont 36 buts, en 57 matchs, l’an passé à Kamloops.

Il aime penser que son style de jeu s’apparente à celui de Bo Horvat des Canucks ou de Ryan O’Reilly des Blues.

À la lumière des discussions qu’il a eues avec la formation de Calgary, le joueur originaire de Saskatoon savait que les Flames s’intéressaient à lui. Il dit s’être un peu inquiété quand il a vu l’équipe échanger deux fois ses choix, mais est très heureux de se retrouver dans la métropole albertaine.

Six tours mercredi

Le repêchage de la LNH se poursuit mercredi. Les Flames détiennent un choix de deuxième tour (50e), trois de troisième tour (72e, 80e, 81e) et un lors des quatre autres tours (96e, 143e, 174e, et 205e). Le 81e choix pourrait cependant devoir être envoyé aux Blackhawks afin de compléter l’échange qui a envoyé le défenseur Erik Gustafsson à Calgary. 

Les Oilers de leur côté n’ont pas de choix de deuxième et de quatrième tour. Edmonton devrait sélectionner un joueur lors du troisième tour (76e), du cinquième tour (138e) du sixième tour (169e) et du septième tour (200e). 

Les Oilers ont le choix d’envoyer leur choix de troisième tour aux Flames cette année ou l’an prochain, une condition qui se trouvait dans l’échange Milan Lucic — James Neal. Si les Oilers décidaient d’envoyer le choix cette année, c’est ce choix, le 76e, que les Flames devraient céder aux Blackhawks. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !