•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Repêchage de la LNH : les Sénateurs sélectionnent Tim Stützle et Jake Sanderson parmi les 5 premiers

Un vestiaire de hockey avec des sacs et des bâtons au sol

Le vestiaire des Sénateurs d'Ottawa (archives)

Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Les Sénateurs d’Ottawa ont choisi l’attaquant allemand Tim Stützle au troisième rang du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) mardi soir. Le club a sélectionné Jake Sanderson, un défenseur américain, cinquième.

Le club a eu recours à l’aide d’Alex Trebek, l’animateur de Jeopardy! et ancien de l’Université d’Ottawa, pour dévoiler le choix de Stützle. Ce dernier a été nommé recrue de l’année dans la meilleure ligue allemande, alors qu’il a obtenu 34 points en 41 parties avec Manheim.

Je suis très excité de me joindre aux Sénateurs, a dit Stützle, avec le grand sourire qui semble le caractérise. Mon objectif est de jouer dans la LNH dès la prochaine saison.

Par voie de communiqué, le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk s’est dit emballé par cette sélection. L’acquisition de Tim représente une autre étape centrale dans notre plan qui nous permettra de redevenir une équipe qui se maintient parmi l’élite du circuit, a-t-il écrit.

Sanderson est un gaucher qui a choisi de fréquenter l’Université du Dakota du Nord, après avoir évolué pour l’équipe américaine des moins de 18 ans au cours de la dernière saison. Il est aussi le fils de Geoff Sanderson, qui a disputé 1004 parties dans la LNH.

L'athlète de 18 ans a dû avoir la permission d'une professeure de biologie pour rater un cours en présentiel peu avant le repêchage. C'était une journée spéciale, surtout que j'ai pu être avec mes parents pour vivre le moment, a indiqué Sanderson, qui avoue être inspiré par la carrière de son père.

Il évolue aussi avec les Fighting Hawks avec deux autres espoirs des Sénateurs : Shane Pinto et Jacob Bernard-Docker.

Ottawa a terminé sa collecte du premier tour avec le joueur de centre Rikly Greig des Wheat Kings de Brandon, dans la Ligue junior de l'Ouest (WHL). Il est réputé pour ne pas avoir peur de provoquer ses opposants sur la glace. Son père, Mark, avait été le 15e choix du repêchage en 1990.

Le séance de sélection, qui devait avoir lieu en juin à Montréal, a été tenu virtuellement en raison de la pandémie de COVID-19. Les Sénateurs écrivent une page importante de leur reconstruction, avec leurs trois choix de premier tour (3e, 5e et 28e).

Les tours deux à sept auront lieu demain.

Trois joueurs des 67 d'Ottawa célèbrent un but.

L'attaquant Marco Rossi célèbre un but entouré de ses coéquipiers (archives).

Photo : Valerie Wutti / 67 d'Ottawa

Deux joueurs des 67 d'Ottawa parmi les neuf premiers

Deux attaquants des 67 d'Ottawa ont été choisis un après l'autre au huitième et neuvième rang du repêchage. Jack Quinn a entendu son nom le premier, lors que les Sabres de Buffalo l'ont sélectionné.

L'ailier droit a inscrit 89 points en 52 parties lors de la dernière saison avec le club junior. C’est excitant pour Jack, c’est une organisation qui a beaucoup de beaux espoirs, il va avoir de belles occasions à Buffalo, s'est réjoui André Tourigny, l'entraîneur-chef des 67 au cours d'une soirée organisée en direct sur Facebook par l'équipe.

Le natif d'Ottawa a eu un parcours atypique jusqu'à la LNH, lui qui n'avait évolué qu'une seule saison au sein du calibre AAA avant d'atteindre la Ligue junior de l'Ontario (OHL).

Quelques minutes plus tard, son coéquipier Marco Rossi a été sélectionné par le Wild du Minnesota au 9e rang. L'Autrichien a dominé le hockey junior canadien la saison dernière au chapitre des points avec 120 en 56 rencontres.

Des joueurs comme eux rendent les autres meilleurs et ton équipe meilleure, a ajouté Tourigny, visiblement fier de ses protégés.

Un joueur de hockey prend la pose pour la caméra près de la glace d'un aréna.

L'attaquant Hendrix Lapierre doit jouer sous pression en 2019-2020.

Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Longue soirée pour Hendrix Lapierre

Le Gatinois Hendrix Lapierre a dû attendre à la deuxième moitié du premier tour avant d'être sélectionné. Le joueur de centre a finalement été choisi au 22e rang par les Capitals de Washington, qui ont procédé à une transaction pour pouvoir le choisir.

L'attaquant des Saguenéens de Chicoutimi a eu des blessures lors de la dernière saison qui ont certainement effrayé plusieurs équipes, alors que Lapierre avait été projeté parmi les 10 premiers joueurs avant ses ennuis de santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !