•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tests de COVID-19 : de plus en plus de résidents de l'Outaouais se tournent vers le privé

La devanture de la clinique à Gatineau.

La clinique médicale Lacroix sur le boulevard Saint-Joseph à Hull (archives).

Photo : Radio-Canada / Hugo Belanger

Radio-Canada

De plus en plus de gens se tournent vers le secteur privé en Outaouais pour passer un test de dépistage de la COVID-19, les délais d'attente étant souvent trop longs pour obtenir un résultat.

Les délais d'attente pour obtenir un résultat dans le réseau public, sont trop longs estiment plusieurs. Des résidents restent parfois une semaine dans l’attente avant de pouvoir réintégrer le travail, l’école ou la garderie.

La clinique médicale Lacroix à Gatineau offre un service de dépistage privé avec un résultat garanti dans un délai de 24 à 48 heures depuis quelques semaines déjà.

La clientèle est assez diversifiée. Au départ, on avait beaucoup de voyageurs qui doivent effectuer le test parce que c’est une exigence des compagnies aériennes. Plus récemment, ce sont les travailleurs autonomes, parce que ça peut leur permettre d’avoir des résultats en 24-48 heures et regagner le travail le plus tôt possible si le résultat est négatif, remarque Nathalie Pelletier, infirmière et gestionnaire de la clinique médicale Lacroix à Gatineau.

Nathalie Pelletier pose devant un fond blanc

Nathalie Pelletier, infirmière et gestionnaire de la clinique médicale Lacroix à Gatineau

Photo : Gracieuseté

Depuis, la demande ne cesse de croître, a constaté Mme Pelletier.

Nos chiffres augmentent en termes de popularité, car les gens veulent avoir accès aux résultats rapidement. Nous sommes présentement aptes à effectuer une trentaine de tests de dépistage par jour, même plus. Et nos plages horaires ne sont pas encore pleines, a-t-elle fait valoir.

La clinique offre un service de dépistage au volant. Une infirmière se déplace vers les véhicules dans le stationnement de la clinique avec l'équipement nécessaire, elle procède au prélèvement qui est ensuite analysé en laboratoire. Les résultats sont alors transmis par courriel. Si le test est positif, la clinique avise la santé publique qui procède à son analyse épidémiologique.

Par ailleurs, elle compte bientôt offrir un service de dépistage encore plus rapide, en 15 minutes.

Système à deux vitesses

Le regroupement Action santé Outaouais, qui se porte à la défense des usagers du système de santé en Outaouais, déplore qu'on assiste une fois de plus à la privatisation de soins de santé. Le président de l'organisme, Denis Marcheterre, estime que les services de dépistage rapide du service privé vont créer deux classes de citoyens.

Le président d'Action santé Outaouais, Denis Marcheterre, accorde une entrevue via vidéoconférence.

Le président d'Action santé Outaouais, Denis Marcheterre.

Photo : Radio-Canada

J’avoue que c’est un dilemme difficile. On n’est pas dans une situation idéale, on est dans une situation de crise. Donc tout ce qu’on peut faire pour désengorger les hôpitaux et désengorger les centres de dépistage de la COVID-19. S’il y a des gens qui peuvent se payer un service privé pour avoir accès plus rapidement à des services dépistage et plus rapidement à des résultats, tant mieux pour eux. Le problème c’est que ce n’est pas tout le monde qui peut payer un service privé, a soutenu M. Marcheterre.

Fiabilité

Il a aussi mis en doute la fiabilité des résultats des tests effectués au privé, compte tenu de la rapidité avec laquelle les résultats sont fournis.

Est-ce que les tests au privé sont aussi valables que les tests utilisés au public? Comme usager, il faut se poser des questions. Si j’ai la COVID-19, que je vais au privé et qu’on me donne un test en 15 minutes. Est-ce que mon test va être valable?, a commenté M. Marcheterre.

De son côté, la clinique indique que ses tests sont effectués selon la méthode PCR [méthode de biologie moléculaire appelée PCR pour Polymerase Chain Reaction] conformément aux normes de Santé Canada.

La méthode de test par PCR est présentement le mode le plus utilisé, approuvé et homologué par Santé Canada, a expliqué Nathalie Pelletier.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais attend toujours que Santé Canada homologue un appareil de dépistage rapide de la COVID-19 dans la région. Quand il sera en fonction, le délai d'attente pour obtenir le résultat d'un test au CISSS de l’Outaouais passera de 7 jours à 24-48 heures, dit-on.

Avec les informations d’Estelle Côté-Sroka

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !